Entreprendre SEO (Référencement)

Comment gagner de l’argent avec un blog (1/3)

gagner de largent avec un blog
5

Comment gagner de l’argent avec un blog : vous l’avez lu et relu ce titre-là, pas vrai ? Et vous ne savez toujours pas démêler ce qui marche de ce qui foire.

Résultat : vous n’osez pas prendre le temps de monter votre projet, parce que les paris sur l’avenir, c’est pas votre truc, et que « faut pas rêver » : si c’était si facile que ça de gagner sa vie avec un blog, tout le monde le ferait.

Moi je l’ai fait, avec plusieurs blogs même. Et je vous certifie que j’ai gagné pas mal d’argent en mettant diverses techniques en application.

La première de ces 3 techniques m’a permis de gagner 1500 € chaque mois, et ne vous demandera pas plus de 20h de travail par semaine.

Mais d’abord, laissez-moi vous raconter une petite histoire…

En 2008, j’ignorais tout du monde du web. Mon adresse mail s’intitulait « mimicracra2002fr » et je considérais les gens qui faisaient des sites html rouges et jaunes hébergés chez free, comme de purs génies de l’informatique.

Autant vous dire que j’étais carrément web 2-0. (C’est à dire le web 2, moi 0).

Je naviguais depuis près de 10 ans entre saisons d’été en restauration, cueillettes et petits boulots, entrecoupés de projets artistiques divers et voyages lointains en mode routarde. Et si parfois je rêvais tout haut « Ahhh, si j’étais riche », je me faisais vite fait remettre par mon entourage au diapason de la pensée moutonnante « On fait pas tout ce qu’on veut dans la vie. » Okêêêê.

J’avais donc laissé tomber toute ambition pécuniaire et avais appris à me contenter de peu, en essayant de ne pas non plus rentrer dans le moule anxiogène du métro-boulot-dodo.

Cette rentrée 2008, après 3 mois de restauration, j’avais le grand projet de devenir une artiste au RSA, peignant des reproductions d’estampes japonaises (j’en ai quand même vendu 4), et cumulant avec un tout petit boulot, histoire de mettre du gruyère Aldi dans mes pâtes Lidl.

comment gagner de l'argent avec un blog

Je trouvai une annonce : « Cherche rédacteur web référenceur, 8h par semaine ». J’ignorais ce que signifiaient ces mots mystérieux, mais l’annonce précisait :

  • Excellent niveau de français et bonne orthographe éxigés
  • Formation assurée

Et ben voilà qui allait me changer ! Plutôt que de courir entre les tables avec mon plateau, j’allais gratter des textes assise. Parfait.

Voilà que commençait ma vie de rédactrice.

Durant les 2 premières semaines, je fus formée à faire des « backlinks » et je rédigeais des communiqués de presse abscons sur d’obscurs sites, ainsi que des descriptions dans des annuaires.

Puis, mon supérieur m’engagea à passer un peu de temps à faire des recherches sur le référencement, afin de me former moi-même, sur mon temps de travail.

Je m’inscris sur un forum appelé Seosphere. Et je lus.

Et je lus.

Et je rentrai chez moi le soir, et je continuai de lire, encore. Et encore.

Au bout de 6 mois, j’avais potassé tout ce qui était possible de lire sur le SEO, en français, comme en anglais. Étant donné les résultats, la boîte m’embaucha à 20h par semaine. Je ne peignais plus. J’étais devenue complètement mordue.

Au-delà du référencement, je découvris comment gagner de l’argent avec un blog, et je commençai à mettre en place un système, qui peu à peu, m’assura une rémunération confortable. Quand la boîte en question me proposa un temps plein, je gagnais déjà le double de ce qu’ils pouvaient m’offrir.

Il y a donc des techniques qui marchent. Certes, il va falloir s’y coller, et bosser. Mais, si vous le faites, que vous suivez pas à pas mes recommandations, je peux vous garantir que vous allez mettre du beurre d’Isigny dans vos épinards bio.

J’ai donc décidé aujourd’hui de mettre en place un grand dossier, en 3 étapes. Et vous me connaissez, ce sera détaillé au maximum.

Curieux ? Voici la première des 3 techniques :

 

 Technique N°1 pour gagner de l’argent avec un blog : 1500 € 20h par semaine

 

Cette technique n’utilise pas qu’un seul blog, mais plusieurs.

On l’appelle la technique des MFA.

« Hein Kwa ? » s’écrie Anne-Clotilde qui a une banane dans l’oreille.

MFA ou Made for Ads/Adsense/Affiliation (et j’y ajouterai Amazon), c’est à dire un blog qui se rémunère par de la pub, ou de l’affiliation.

Attention ! Si cette technique pouvait être appliquée un peu n’importe comment il y a encore quelques années, aujourd’hui, il faudra faire attention à certaines choses que je vais vous expliquer par rapport au référencement et au trafic de votre blog.

En 2016, on ne fait plus des MFA comme en 2010, qu’on se le dise !

Voici la technique en détail :

 

La recherche de niches

marketing de niche

C’est ce qui vous prendra le plus de temps, car il va falloir faire quelques recherches. Et bien-entendu, comme je vais vous expliquer en détail comment faire, avec moult liens et explications pour les nuls, vous allez rapidement vous sentir le roi de la niche (pour ne pas dire chef de meute).

D’abord, une niche, c’est quoi.

C’est un marché peu concurrentiel, sur lequel vous n’aurez pas de difficultés à vous positionner. Attention, nous disons bien marché : c’est à dire qu’il y a des clients pour ce domaine précis ! Si vous souhaitez vous référencer sur « Muscler ses ongles de pieds », vous arriverez certes en 1ère place en 1 semaine, mais personne ne visitera votre blog, à part votre maman, pour vous faire plaisir, et qui ne pourra s’empêcher de regretter de vous avoir bercé si près du mur.

Et vous, ici, vous voulez encore mieux : une micro-niche. C’est à dire que le secteur est très peu concurrentiel, et très vendeur à un maximum de gens au sein de ce marché.

Alors, comment trouver une micro-niche :

  1. Sur laquelle personne n’est référencé
  2. Fera cliquer ou acheter
  3. Attire tout de même un nombre de personnes suffisant

Pour trouver cela, il vous faut cibler dans des niches plus importantes, très vendeuses, et qui possèdent beaucoup de thématiques internes. C’est à dire que vous allez vous référencer sur de la longue traîne uniquement.

Par exemple :

Le piercing. C’est une thématique très vendeuse, et qui se décline en pas mal de requêtes de longue traîne. En gros, le type qui a un site de piercings qui marche, reçoit à la fois des clients qui ont tapé « Piercing de nombril » que des gens qui ont tapé « agrandir ses lobes d’oreilles ».

Et vous, c’est « agrandir ses lobes d’oreilles » qui vous intéressera.

Donc, cherchez des blogs qui marchent, dans des domaines précis, regardez les besoins des personnes et choisissez des requêtes  de longues traînes.

Voici les thématiques de blogs que j’avais et qui me permettaient, cumulés, d’avoir 600 € par mois en pubs Adsense (manquant de temps, je les ai tous abandonnés progressivement) :

  • Lettres d’amour
  • Aspirateurs industriels (Marque)
  • Comment profiter de la Loi Robien
  • Fabriquer sa ruche
  • Comment installer WordPress avec OVH (un seul article qui me rapportait plus de 100€ par mois)
  • Recettes de cuisine pour enfants
  • Les cinq blessures de Lise Bourbeau

Ceux qui me permettaient de gagner 400€ par mois en Affiliation :

  • Articles liés au café (je me référençais sur les noms des produits : machine nespresso tel modèle, café à moudre tel marque…)
  • Lettres d’amour (le même que précédemment)
  • Les cinq blessures de Lise Bourbeau (idem)

 

Voici quelques idées pour chercher vos niches :

 

Blog connu

vivre de son blog

Cherchez un domaine qui vous attire, et plongez dans les articles de blogs les plus populaires. Par exemple, vous tapez « Blog Japon ». Vous prenez le premier blog des résultats.

Là, vous regardez les différentes catégories, et vous choisissez celle qui vous semble contenir le plus de produits différents à vendre.

Ici, vous choisissez « culture ». Dans culture, vous choisissez la thématique qui contient le plus de produits. Ici, c’est cuisine.

Dans les articles, vous cherchez vos idées. Là, je vois : Recette de ramen Halal. 🙂 Ça donne des idées de blogs non ? Pourquoi ne pas créer « Cuisine japonaise Halal » ou encore « Sushis halal ».

Il ne s’agit pas ici de vendre un produit, mais d’obtenir le plus de visiteurs possibles sur une requête peu concurrentielle, afin de poser vos publicités Adsense dans le contenu des articles.

 

4 outils gratuits de recherche de mots-clés

  1. Google Keyword Planner. Gratuit, mais vous devez vous inscrire, pour avoir un compte et pouvoir observer le CPC (coût par clic), la concurrence, etc. Sinon, vous n’aurez que le volume de recherche.
  2. Soovle affiche les suggests des principaux moteurs de recherches : Google, Yahoo, Bing, Youtube, Wikipedia, Amazon. Attention, n’utilisez pas les accents, afin d’avoir les résultats Amazon.
  3. SpyFu vous permet de définir les requêtes les plus recherchées pour les blogs connus, le CPC, le positionnement…
  4. Keyword Eye vous permet d’effectuer gratuitement 10 recherches par jour, et d’obtenir des informations telles que le CPC, la concurrence…

 

Amazon

Sur cette page s’affiche les meilleures ventes d’Amazon pour toutes les catégories.

Cliquez par exemple sur les meilleures ventes en livres, et regardez dans les résultats :

  1. Le nombre de jours où le livre se trouve au top 100
  2. La flèche verte dans le baromètre des ventes
  3. Le nombre de commentaires

Vous avez compris, il faut que votre bouquin ciblé cumule le plus de temps passé dans le top 100, avec une flèche verte et un maximum de commentaires.

Mais attention de choisir un livre qui ne soit pas non plus hyper médiatisé, car sinon adieu le positionnement !

T’es bien gentille Contentologue, mais ça marche comment tout ces trucs de Adsense, Affiliation, machin truc ? T’inquiète Huguette, je vous explique tout ça. (Je suis obligée de passer du tutoiement au vouvoiement, car « Ne vous inquiétez pas Huguette », ça ne marche pas, et je tiens absolument à placer cette réplique des années 70.)

 

 

3 méthodes pour vos affiliations et publicités

 

Adsense

gagner de l'argent avec google adsense

 

Adsense est le programme de Google qui permet à votre blog d’afficher des publicités Google et d’être rémunéré au clic. Plus vos visiteurs cliquent sur vos pubs, plus vous gagnez d’argent. Logique.

Mais toutes les pubs ne rapportent pas le même montant. C’est pourquoi il faudra que le montant du CPC (coût par clic) soit le plus élevé possible. Pour vérifier le CPC des mots-clés choisis, utilisez les outils cités précédemment.

Il vous faut d’abord créer un compte Adsense : https://www.google.com/adsense

Puis installer le plugin Easy plugin for Adsense. Ce plugin vous permet d’intégrer facilement Adsense au coeur de vos articles et dans vos sidebars.

 

 

Affiliation

affiliation

Pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec l’affiliation (pour ne pas dire nuls), je vous explique rapidement le principe :

Un vendeur, disons qu’il s’appelle Hubert et qu’il vend des chaussettes en laine, a besoin de faire sa publicité. Mais comme Hubert est une feignasse et qu’il préfère regarder ses stats analytics en mangeant des mikos, il décide de laisser d’autres plus motivés que lui, vendre ses produits à sa place.

Il met alors en place une affiliation, et vous laisse vendre le produit. À son grand désespoir, mais c’est obligé, il vous rémunère 20% du montant du produit à chaque fois que vous le vendez.

Mais bien-entendu, Hubert ne va pas vous envoyer son stock de chaussettes angoras, pour que vous alliez démarcher les mémés dans leur 3 pièces en banlieue. Hubert est moderne, il a un site web.

Et vous aussi, vous êtes moderne, et vous avez un site web.

Donc, quand quelqu’un va cliquer chez vous pour aller acheter une paire de chaussettes chez Hubert, paf, 20% dans votre poche !

Mais comment qu’il le sait Hubert, que ça vient de chez vous ?

C’est très simple, vous avez ce qu’on appelle un tracker : c’est à dire que le visiteur chez vous, au lieu de cliquer sur « www.chaussetteshubert.com », va cliquer sur « www.chaussetteshubert.com/montracker ». Et quelque-soit l’adresse, vous rajoutez « montracker », ça prendra en compte votre tracker.

C’est pas super dis-donc ?

Bon.

Vous pouvez réaliser vos campagnes d’affiliation de deux manières :

  1. En passant par les plateformes. Voici une liste des principales plateformes connues.
  2. En passant directement par le vendeur.

La différence est qu’en passant par les plateformes, vous n’aurez que les vendeurs qui s’y sont inscrits. Ça limite le champ d’investigation, mais c’est plus sécurisant pour vous, car la plateforme vérifie et gère tout.

L’avantage de passer directement par le vendeur est que vous pouvez chercher directement vos produits et regarder si le vendeur propose une affiliation. Pour cela, regarder sur le site, ou taper dans Google : « votre-vendeur-chéri affiliation ».

 

Amazon partenaires

Le programme d’affiliation Amazon Partenaires, si vous ne le connaissez pas encore, permet de vendre des produits Amazon, par système d’Affiliation.

Cliquez sur ce lien : http://amzn.to/1STL4OX Si vous achetez l’excellent roman « Romance paranormale : conquise par un étalon », je gagnerai un certain pourcentage, car vous avez cliqué sur un lien avec tracker, c’est à dire que dans l’adresse, il y a mon identifiant. Woilà.

Il existe 2 manières de promouvoir son affiliation Amazon :

  1. Lien texte
  2. Lien image

Pour que votre affiliation soit optimale, je vous recommande d’utiliser le lien texte uniquement, et de créer vous-même votre image de produit, à la taille que vous souhaitez et de l’insérer à votre article, plutôt que d’intégrer une balise iframe, car l’algorythme de Google ne cessant de varier par rapport aux iframes, vous pourriez vous retrouver pénalisé, alors qu’une simple image avec lien, si celle-ci n’est pas répétée sur toutes les pages, vous permettra de personnaliser votre mise en page.

amazon partenaires

 

Créez vos blogs

créer blog

Oui, j’ai bien dit « vos ». Vous allez tenter de générer du revenu avec au moins 10 blogs, donc prévoyez dans lancer une vingtaine !

Mais qu’est-ce que c’est que ce bazar, contentologue ? Tu veux nous faire créer des blogs pourris qui rapportent rien ?

Mais non… Vous allez voir qu’il est tout à fait possible de gagner de l’argent, en lançant régulièrement de nouveaux blogs, et faire en sorte que ceux-ci soient du contenu à valeur ajoutée.

 

Hébergement + nom de domaine

Déjà, il va falloir prendre un pack hébergement+domaine le moins cher possible, afin de ne pas perdre trop d’argent lorsqu’un blog ne marche pas, mais aussi de pouvoir en créer un grand nombre, sans que ceux-ci ne vous ruinent.

Je recommande de prendre son hébergement chez Free-h.org, le pack « semi-gratuit » qui vous coûtera la bagatelle de 6€ par an. Pour le nom de domaine, visez 1&1, car ils proposent le .fr à 1€ et le .eu à 0€ !

Bien-sûr, c’est une offre de bienvenue, et ça ne dure qu’un an, pour passer ensuite à 9,99€ par an. Mais si ça marche, vous aurez largement rentabilisé ce plan, et si ça ne marche pas, vous n’aurez pas perdu grand chose. J’ai lâché quelques sites qui ne marchaient pas, et j’ai du perdre 100€ sur 4 ans…

 

WordPress

Impossible de mettre en place cette technique sans notre CMS préféré. Il possède des plugins indispensables et franchement, ce serait se mettre de gros bâtons dans les roues que de ne pas profiter de son extraordinaire potentiel d’optimisation.

Installez donc un WordPress avec un thème gratuit, que vous trouverez par l’interface de recherche de thèmes directement depuis votre espace admin (et non sur internet, en tapant « thèmes gratuits infestés de virus lol »). Choisissez-le optimisé pour le SEO, avec si possible, un fil d’Ariane, responsive (obligatoire !), menus customisables…

Il ne faudra pas lancer tous vos blogs en même temps, vous verrez ça dans la suite de l’article.

 

Les bonnes pratiques pour ses MFA en 2016

Je le dis et le répète, les MFA ne sont plus ce qu’elles étaient en 2010, époque où je pouvais engranger du revenu à partir d’un Blogspot sur lequel je publiais 15 articles de 150 mots…

Il s’agit non pas de viser le revenu sans vous préoccuper de votre lectorat, mais de miser sur des niches très peu concurrentielles et des requêtes de très longues traînes.

Vous tablez sur une diversification de vos sources de revenus, et plutôt que de mettre tous vos œufs dans le même panier, de ne pas paniquer si le référencement d’un blog s’effondre.

D’autre part, il s’agit de travailler 20h par semaine, afin de pouvoir créer un autre business à côté, si besoin.

Il y a pas mal de règles à observer, mais je vais vous expliquer tout ça :

 

Optimisation de votre SEO

  • Faites des liens entre vos articles. Utilisez un plugin de maillage interne automatique comme Seo Internal Links, qui vous permet d’intégrer automatiquement un lien sur un mot-clé rédigé.
  • Faites des liens vers des sites d’autorité, au sein de vos articles, mais aussi au bas de ceux-ci. Vous pouvez indiquer « source : », par exemple.
  • Installez Yoast. Et suivez bien les indications lorsque vous éditez un article. Mot-clé, métas, obtenez un petit feu vert.feu vert yoast
  • Attention à gérer correctement le duplicate content, problème connu de WordPress, voici un excellent article qui vous permettra d’anéantir toute source de duplicate sur votre blog : http://wpformation.com/reduire-contenu-duplique-wordpress/  Attention, l’article datant de 2012, quelques modifications ont été faites dans la disposition du plugin Yoast, mais en fouillant un peu dans les onglets, vous trouverez toutes les options à cocher.
  • Yoast vous permet de faire un Sitemap, que vous pourrez facilement intégrer à Google Webmaster Tools.
  • Je vous encourage d’autre part, à lire mon article 7 étapes pour séduire Google et référencer votre blog.

 

Une stratégie éditoriale au poil

Veillez à la qualité de vos articles. Ici, il ne s’agit pas de faire des articles de 2000 mots ou plus : cette technique est plutôt réservée au blogging pro, orienté création de produit et marché concurrentiel (je me place plus haut que mes concurrents en faisant mieux), mais de faire des articles de 300 à 500 mots possédant une véritable valeur ajoutée.

 

Dans le cas d’une niche de niche

Mettez-vous à la place de vos lecteurs.

Ce sont des personnes qui cherchent rapidement une solution à leur problème. Ils vont taper une requête de longue traîne assez précise, comme « comment ne pas souffrir quand on fait un tatouage » et il faut que vous leur donniez la réponse en quelques mots : simple, rapide, efficace.

Ici, on vise l’insertion de publicités Adsense.

Voici les différents formats de publicités. Les performances de ces différentes publicités, selon le placement de celles-ci sont indiquées pour chaque format. Mais je conseille de faire vos tests. Début, milieu, fin d’article…Un simple déplacement de quelques centimètres peut changer vos revenus de plusieurs centaines d’euros !

Le mieux est de regarder comment vos visiteurs se comportent en installant le plugin Heatmap  et de choisir les endroits les plus « chauds » pour installer vos annonces.

heatmap

 

Dans le cas de niche produits

Pour les sites visant à promouvoir des niches produits spécifiques, par exemple toutes les gammes d’huiles de ricin de chaque marque, donnez votre avis.

Non, il ne s’agit pas de tester vous-même toutes les huiles de ricin, mais de commenter la qualité de ces huiles, de façon sincère, en allant chercher les véritables avis sur la toile, sur « beauté-test », ou encore sur Amazon. Vous pouvez très bien dire : voici ce qu’en pensent les internautes, blogueurs, etc…Attention à ne pas mettre des liens vers chez eux, car vous risquez de diluer vos clics !

Vous pensez peut-être que donner les inconvénients d’un produit sera pénalisant pour vos ventes, hors, c’est le contraire qui va se passer. Si vous dites clairement que la bouteille « n’est pas pratique », vous permet au lecteur de faire un choix.

Il faut aussi miser sur les comparatifs. Un article qui donne 3 produits, avec une note globale, et leurs liens d’affiliation of-course.

Vous pouvez aussi faire des listes à rallonge. Cela peut être « Thèmes WordPress pour blog puériculture » et donner 50 thèmes pour créer un blog sur le thème de la puériculture.

Ici vous placerez vos liens Amazon, ou toutes autres affiliations.

 

À quel rythme publier

Personnellement, je m’occupais de rédiger (ou plutôt de faire rédiger hoho) en une journée, 20 articles que je programmais dans WordPress tous les 4 ou 5 jours.

Peu importe que vous publiiez tous les 3 ou tous les 10 jours. L’important est que vous soyez régulier dans le temps. C’est pour cela que j’ai fini par perdre mon positionnement sur l’ensemble de mes sites : je ne publiais plus rien. Alors, préparez-vous un programme de rédaction et publication.

Attention : ne placer aucune publicité sur vos blogs pendant les 2 premiers mois, afin que votre blog soit détecté comme « non-spammy » et aient l’air aux yeux de Gougle, de blogs amateurs gratuits le plus longtemps possible.

 

Regrouper vos tâches

Je ne peux pas vous dire le rythme qui vous correspondra parfaitement, mais je peux vous donner un exemple de programme pour effectuer 20h par semaine et lancer 10 blogs « niche de niche » sur 2 mois :

Semaine 1 :

Lundi, 5h = chercher 20 niches

Mardi, 6h = lancer le 1er blog, rédiger 10 articles pour cette niche, les programmer.

Mercredi, 4h = créer les réseaux sociaux, pages à propos et optimisation SEO du blog+ plugins.

Jeudi, 5h = rédiger 10 articles pour 2ème niche

 

Semaine 2 :

Lundi, 5h = rédiger 10 articles pour 3ème niche

Mardi, 5h = rédiger 10 articles pour 4ème niche

Mercredi, 5h = rédiger 10 articles pour 5ème niche

Jeudi, 5h = rédiger 10 articles pour 6ème niche

 

Semaine 3 :

Lundi, 6h = Recherche d’images, vidéos, et liens d’autorité

Mardi à Jeudi = Même programme que Semaine 1, avec lancement d’un 2ème blog, programmation des articles déjà rédigés, et rédaction pour 7ème niche

 

Semaine 4 :

Lundi, 5h = rédiger 10 articles pour 8ème niche

Mardi, 5h = rédiger 10 articles pour 9ème niche

Mercredi, 5h = rédiger 10 articles pour 10ème niche

Jeudi, 5h = inscription de vos 2 blogs dans 5 bons annuaires et publication de 2 communiqués de presse.

 

Semaine 5 :

Lundi, 5h = Lancement du 3ème blog, programmation des articles déjà rédigés, création réseaux sociaux pour 2ème et 3ème blog.

Mardi, 5h = rédiger 10 articles pour 1ère niche

Mercredi, 5h = rédiger 10 articles pour 2ème niche

Jeudi, 5h = rédiger 10 articles pour 3ème niche

 

Semaine 6 :

Lundi = Lancement 4ème blog, programmation articles, inscription annuaires 3ème et 4ème blog, publication 2 communiqués de presse

Mardi = rédiger 10 articles pour 4ème niche

Mercredi = rédiger 10 articles pour 5ème niche

Jeudi = rédiger 10 articles pour 6ème niche

 

Semaine 7 :

Lundi = rédiger 10 articles pour 7ème niche

Mardi = rédiger 10 articles pour 8ème niche

Mercredi = rédiger 10 articles pour 9ème niche

Jeudi= rédiger 10 articles pour 10ème niche

 

Semaine 8 :

Lundi = Lancement 5ème blog, programmation articles, inscription annuaires 3ème et 4ème blog, publication 2 communiqués de presse

Mardi = Aller se présenter dans plusieurs groupes Facebook, et promouvoir ses blogs.

Mercredi = Publier 3 communiqués de presse pour les 3 premiers blogs

Jeudi = Aller poster des commentaires sur des blogs d’autorité pour les 5 niches

 

En 2 mois, vous avez donc :

  • 5 blogs créés
  • 20 articles programmés pour chacun
  • 20 articles d’avance pour 5 autres blogs
  • promu votre blog sur les réseaux
  • promu votre blog chez les autres
  • inscrits vos blogs sur quelques annuaires

Vous n’avez plus qu’à insérer progressivement vos publicités Adsense, continuer sur cette lancée et créer autant de blogs qu’il vous plaira !

 

 

À faire systématiquement

  • Une page à propos
  • Intégrer des vidéos, des images
  • Supprimer l’outil de commentaires (le but n’est pas de fédérer une communauté mais de générer des clics)
  • Ne pas mettre de publicité ailleurs que dans le contenu des articles
  • Ne pas mettre de page contact (sinon, plein de messages de type : « Bonjourre jé dé problem pour maigri coman fer repond svp »)
  • Insérer des boutons de partage
  • Insérez vos liens réseaux sociaux

En parlant de réseaux…

 

Réseaux sociaux : vite fait, bien fait

Créez-vous 1 profil par blog. Comme je l’ai déjà dit, il faut plutôt miser sur votre profil que votre page pour communiquer. Il est bien plus facile d’avoir des amis Facebook que des likes.

Néanmoins, créez quand même une page, que vous demanderez à vos amis de liker dans un second temps, afin de la placer en lien sur votre blog. Il s’agit d’une vitrine, et le profil servira à promouvoir vos articles dès que ceux-ci seront écrits.

Pour ne pas vous prendre la tête, installez un plugin qui poste automatiquement vos articles WordPress sur les différents réseaux. Le plus populaire est Nextscripts SNAP.

De temps à autre, communiquez sur les groupes, présentez-votre blog, postez des news et autres articles que vos articles, afin de ne pas être détecté par Facebook comme faisant uniquement votre promotion et de remonter plus facilement dans les fils d’actus.

Il va sans dire que vous devez rechercher des profils de personnes plus susceptibles d’apprécier votre niche…

 

 À ne surtout pas faire

  • Cliquer sur vos propres liens.
  • Lancer tous vos blogs en même temps, et publier 4 articles en 1 fois, puis plus rien…
  • Pourrir la toile de multiples sites vides de sens sans aucune information fiable.
  • Faire des articles qui mentent, ou n’apportent aucune réponse intéressante.

J’insiste sur ces deux dernières : il ne s’agit pas seulement d’éthique, mais de permettre au moteur de vous considérer comme fiable, puisque vos articles le sont. Le comportement des lecteurs sur votre site ne le trompera pas !

Personnellement, si je cherche « planter un clou dans un mur en placo » et que je tombe sur un article de 300 mots qui s’intitule « planter un clou dans un mur en placo » et qu’il m’apporte la réponse claire, peu m’importe que le site s’intitule « Bricolage-officiel.com » ou « Planter-des-clous.com ». Pas vous ?

Alors, que pensez-vous de cette technique ? Avez-vous déjà tenté de gagner de l’argent avec vos blogs, par la publicité ou l’affiliation ? Venez partager votre avis ici et poser vos questions.

Sophie Gauthier
Sophie Gauthier est spécialiste en stratégie de contenu. Elle donne sur son blog des conseils pour mieux rédiger et gagner sa vie avec la rédaction web.
Vous aimerez lire aussi
formation rédacteur web
Comment lancer sa carrière de rédacteur web (Partie 2/2)
séduire google
7 étapes pour séduire Google et référencer votre blog
29 Commentaires
  • Didier Mar 17,2017 at 2017-03-17T10:02:16+00:000000001631201703

    Bonjour Sophie, félicitations pour cet article vraiment très bien fait, un exemple à suivre !

    • Sophie Gauthier Mar 17,2017 at 2017-03-17T15:18:45+00:000000004531201703

      Merci beaucoup Didier !

  • Victor - Blogueur aventures... Mar 1,2017 at 2017-03-01T14:00:08+00:000000000831201703

     » Vous avez compris, il faut que votre bouquin ciblé cumule le plus de temps passé dans le top 100, avec une flèche verte et un maximum de commentaires. »
    Sophie, je ne vois pas le nombre de jour qu’un livre est en top 100 ni la flèche verte :/ C’est terminé ou il y a d’autres manières?

    • Sophie Gauthier Mar 1,2017 at 2017-03-01T15:18:38+00:000000003831201703

      Hello Victor, effectivement, ils ont enlevé les stats de ventes ! C’est bien dommage. Je vais modifier prochainement mon article du coup. Merci pour ton retour.

    • Sophie Gauthier Mar 20,2017 at 2017-03-20T20:13:31+00:000000003131201703

      J’ai corrigé, en fait il faut aller voir dans « baromètre des ventes ». 🙂

  • alex Fév 2,2017 at 2017-02-02T14:21:02+00:000000000228201702

    Bonjour,
    votre article m’a permis de découvrir « Romance paranormale : conquise par un étalon ». Quel formidable ouvrage ! Je ne m’en remets toujours pas…encore merci !

    • Sophie Gauthier Fév 2,2017 at 2017-02-02T18:23:40+00:000000004028201702

      Je l’ai sélectionné comme exemple en raison de ses commentaires élogieux.

      🙂

  • Sebastien Sep 13,2016 at 2016-09-13T11:39:29+00:000000002930201609

    C’est vrai que les sites de niches sont des fois des petites pépites, c’est d’ailleurs là qu’il y a souvent les plus grosses marges.

    • Sophie Gauthier Sep 13,2016 at 2016-09-13T20:50:40+00:000000004030201609

      On est bien d’accord Sébastien !

  • Lawrence Juin 26,2016 at 2016-06-26T22:27:30+00:000000003030201606

    Salut Sophie,

    Après avoir lu ton article, et ayant pensé depuis longtemps à l’affiliation, ça y est je me suis lancé !

    Ce qui est bien, surtout lorsque l’on cherche à être rédacteur web pro (= qui gagne du fric), c’est que ça nous fait travailler les méninges. Du coup, j’ai le sentiment d’avoir gagné en connaissance, sur le référencement, l’analyse des mots clés, la bonne rédaction, la bonne mise en page, etc.

    C’est vraiment génial.

    Aujourd’hui, avec mon unique site d’affiliation (consacré à un certain animal), j’ai pu me classer sur certains mots clé sur Google, en 2, 3, et 4 ème page : autant dire que je suis pas encore prêt de faire des revenus. Mais c’est là qu’il faut rien lâcher. Travailler encore la publication d’articles, le maillage interne, la modification de certaines phrases et/ou de titres, etc.

    L’aventure a commencé, ton article a achevé de me convaincre de me lancer, d’autant plus que je vais choper 2, 3 autres conseils pour optimiser.
    A + Tchuss

    • Sophie Gauthier Juin 27,2016 at 2016-06-27T12:15:05+00:000000000530201606

      Salut Lawrence,

      Merci pour ton commentaire. Je suis d’accord, quand tu commences à te lancer là-dedans, tu te passionnes rapidement sur les techniques de positionnement. C’est un peu comme un jeu. Amuse-toi bien !

  • Pascal Bergeron Juin 7,2016 at 2016-06-07T17:15:38+00:000000003830201606

    Merci pour votre article : très complet et intéressant. Je ne sais pas si un blog est le meilleur moyen de gagner de l’argent, cependant. La plupart des gens qui ont essayé dans mon entourage ont échoué. Néanmoins, je pense que ça vaut la peine d’essayer !

    • Sophie Gauthier Juin 7,2016 at 2016-06-07T22:47:58+00:000000005830201606

      Hello Pascal,

      Merci pour ton commentaire. Tu dis « la plupart », cela signifie donc qu’il y en a une partie qui ont réussi. Et si tu leur demandais comment ils ont fait ? Et bien-sûr, ne manque pas mon article de la semaine prochaine, qui expliquera la 2ème partie pour gagner sa vie avec un blog.

      Bon courage en tout cas, tiens-nous au courant !

  • Laurent Juin 2,2016 at 2016-06-02T11:00:41+00:000000004130201606

    Bonjour Sophie,
    Tout d’abord merci pour tes articles.
    Une suggestion pour un prochain post sur un point que tu as évoqué mais pas développé et qui est obscur pour le béotien que je suis : Le communiqué de Presse !
    Je ne doute pas que tu aies là largement matière à partager.
    Qu’en penses tu ?

    • Sophie Gauthier Juin 2,2016 at 2016-06-02T14:27:12+00:000000001230201606

      Hello Laurent,

      Oui, il y a beaucoup de sujets que je n’ai pas encore traité. Comment rédiger une newsletter, un communiqué de presse, etc. Ça viendra ! Mais pas tout de suite. 🙂 Merci pour ton passage ici et à bientôt.

  • Anne Cat Mai 9,2016 at 2016-05-09T19:54:26+00:000000002631201605

    Alors moi ma chérie (style MAG NI FAÏ QUE) je n’adhère pas et je n’y crois pas (ben oui il en faut bien)… Adsense, publicités en tout genre il faut beaucoup de trafic (vraiment beaucoup) Amazon tu n’as que des miettes à moins de vendre les produits les plus chers avec un système ricain bien fait ! J’ai déjà (dans un temps ancien… Ben oui hein j’ai 50 printemps quand même) testé tout ça pour m’épuiser et perdre mon temps… La niche c’est pour les chiens et encore quand on ne les aime pas 😉 C’est un de tes articles que j’aime le moins j’avoue… déçue en ce lundi même si je sais qu’il en faut pour tout le monde. Une jolie bizh ma belle

    • Sophie Gauthier Mai 10,2016 at 2016-05-10T11:32:24+00:000000002431201605

      Hello Anne-Cat,

      Eh oui les vieux ont du mal avec l’internet 😀

      Sinon, je suis surprise que tu n’aies pas engrangé d’argent avec tes mfa, surtout dans des temps anciens, où on était pas mal à se faire du blé comme ça ! Tu étais sur quelles niches ? Bises

  • Cécile Mai 9,2016 at 2016-05-09T19:02:40+00:000000004031201605

    Ton article est intéressant et a le mérite de parler des MFA et du fait qu’on peut gagner quand même pas mal avec de la pub ou de l’affiliation. Ce qui n’est pas toujours dit dans la blogo (pas aussi directement en tout cas).

    Cela dit, la promesse de 1500 euros pour 20h/hebdo est certainement réalisable mais avec quelques conditions… déjà du temps. Comme tu le dis, nous ne sommes plus en 2010. Trouver une niche « valable » qui ne soit pas déjà prise n’est pas simple (même avec la technique de Pat Flynn) et se positionner en 1ère page Google prend un certain temps tout de même (à moins vraiment d’être sur une requête très peu concurrentielle, mais il y a-t-il suffisamment de clients potentiels sur ces requêtes là ?).
    Et après, il faut quand même que le sujet nous intéresse un minimum pour avoir envie de faire des recherches, et de pondre des tas d’articles à valeur ajoutée (donc pas juste repomper ce qu’on trouve ailleurs, en le ré-écrivant façon article à 6 euros de chez Text broker). Je ne sais pas si on tient sur le long terme en parlant de chose qui ne nous passionne pas des masses (honnêtement, si c’est pour faire un job qui m’emmerde autant être salariée, mais là c’est ma vision des choses). Je ne sais pas non plus comment tu écris 10 articles quali en 5h (je ne remets pas en question la véracité de la chose, j’aimerais connaître la méthode parce qu’écrire mes articles me prends du temps et quand je fais quelque chose en 1/2h c’est rarement quali et ça veut dire aucune recherche, donc je connais le sujet… ) Je ne sais pas non plus installer un blog avec tout le paramétrage qu’il faut (et un p’tit peu de personnalisation) en 1h.

    Finalement, cette technique n’est pas pour les gens qui ont une passion, qui aime écrire et kiffe leur blog : il faut choisir un sujet en fonction du potentiel de sa niche, l’installer rapidement, écrire rapidement sur des sujets qu’on ne maîtrise pas ou peu.
    Bref, je pense que ta technique peut marcher (à 1500 euros, je ne sais pas, mais pourquoi pas, je ne suis pas experte Adsense) mais ça demande sûrement un peu plus de travail que ce que tu annonces dans ton planning.

    Mais merci d’écrire tout haut (et avec style), que gagner de l’argent par la pub est possible et d’expliciter comment (au moins on voit si c’est possible ou pas selon comment on perçoit le blogging).

    Question : maintenant Google Adsense choisit pas mal les pubs en fonction de l’historique de navigation du lecteur. Du coup, est-ce que la technique « blog de niche » en vue de mettre des espaces publicitaires en lien avec la niche et donc générer plus de clics est encore valable, ou ne faut-il pas juste tabler sur un site qui attire un max de gens ?

    • Sophie Gauthier Mai 10,2016 at 2016-05-10T11:46:26+00:000000002631201605

      Wow Cécile, merci pour ce super commentaire !

      Je vais tâcher de répondre le plus précisément possible à tes questions, ça sera utile pour les lecteurs aussi :

      – Il faut du temps, mais si tu l’utilises bien, 20h par semaine suffisent. Et tu n’es pas obligée de faire 10 sites, et tu n’es pas obligée de rédiger selon ce programme non plus. C’est un exemple. Si tu rédiges 10 textes au lieu de 20 à l’avance, tu verras que certaines semaines, tu pourras faire 5h…

      – Comme je l’aborde dans l’article, le principe est de viser sur une niche de niche, en gros, pas mal de gens veulent savoir quelque chose de très spécifique, comme « comment installer WordPress avec OVH » à une époque. J’aurais bien eu du mal à être première sur « WordPress » ou sur « OVH », mais en 1 mois, j’ai été première sur la requête de longue traîne, et plusieurs centaines de visiteurs chaque jour !! L’autre niche est celle du produit, je t’assure que se référencer sur « Meilleur filtre calcaire douche », n’est pas si difficile, et très recherché ! Il faut réfléchir en termes de besoin, non en terme de concurrence. Combien de fois tu as tapé une recherche dans Google, un problème dont tu ne trouvais pas la solution, et pesté contre les forums aux réponses imprécises ? Se référencer sur ces requêtes est génial en terme de ref…

      – Écrire 300, ou 400 mots en 30 minutes est possible, si tu as de bonnes bases de copywriting, que tu sais instinctivement t’adresser à tes lecteurs de manière fluide et convaincante. Maintenant, il est vrai que tout le monde ne peut pas tenir ce rythme. Attention, ne compare surtout pas le travail des mfa avec ton propre blog pro, car ces articles-là sont censés convaincre beaucoup plus de gens sur un sujet concurrentiel, donc susceptibles d’êtres comparés à beaucoup d’autres.

      – Faire des MFA est marrant pour ceux qui aiment le référencement, la technique, l’automatisation des tâches, le challenge ! Cela m’a amusé un certain temps, aujourd’hui je préfère me concentrer sur un seul blog, plus orienté marketing, c’est différent.

      Les 2 autres articles devraient te plaire. À bientôt !

  • La petite Bulle Mai 9,2016 at 2016-05-09T13:23:54+00:000000005431201605

    Merdci pour ton article et pour les petites astuces dans ta newsletter!
    J’ai installé Seo Internal Links, mais tout en anglais, je suis pas fortich.. bref google est mon ami, je vais bien m’en sortir.. 😉
    A bientôt au plaisir de te lire!
    Barbara

    • Sophie Gauthier Mai 9,2016 at 2016-05-09T13:27:46+00:000000004631201605

      Hello Barbara,

      Tu verras, c’est justement à force d’utiliser des outils en anglais que l’on commence à savoir le parler. 🙂

      Merci pour ton commentaire, à bientôt.

  • kategriss Mai 9,2016 at 2016-05-09T13:10:00+00:000000000031201605

    Aaah, cet article tombe bien. Je suis justement en plein dans le « ménage de niches ». J’ai déjà plusieurs blogs de ce type mais j’ai le même soucis que toi (mais sans avoir gagné de l’argent) : avoir publié 4-5 articles et avoir laissé tombé.

    Il faut que je me motive pour (faire) créer d’autres articles et les planifier 1 à 2 fois par semaine.

    Par contre tu dis qu’on peut publier des articles de 300 à 500 mots. J’ai entendu dire que c’était « trop peu » et qu’il fallait plutôt passer aux gros articles de 800-1000 mots.

    Ça m’arrangerait forcément d’avoir la 1re option (je préfère créer 2 articles de 400 mots qu’un seul de 800) mais qu’est-ce qui marcherait réellement le mieux ?

    Merci ! (et vivement la suite !)

    • Sophie Gauthier Mai 9,2016 at 2016-05-09T13:16:46+00:000000004631201605

      Coucou Kate,

      Comme je l’aborde dans l’article, rédiger des articles longs est obligatoire si l’on veut se référencer sur des niches concurrentielles, mais là il faut carrément tabler sur 2000 mots au moins.

      Dans le cas des MFA, on est tout seul ou alors 3 pelés 2 tondus à se battre sur le référencement d’une requête de longue traîne ou encore sur un produit spécifique. Il est donc facile de se positionner, mais encore faut-il poster régulièrement, et du contenu à valeur ajoutée.

      Bon courage pour ta reprise, c’est vrai qu’il faut s’organiser, et surtout, si tu dois passer du temps, que ce soit sur le choix de tes niches. Tiens-nous au jus !

  • Sosonia Mai 9,2016 at 2016-05-09T10:54:28+00:000000002831201605

    Haha je me bidonne comme une petite folle! Trop drôle! Je me disais aussi que c’était curieux. Je suis allée voir un peu l’extrait quand même pour m’en assurer mais bon. ET pi t’es tellement forte que je me suis dit que tu avais sûrement trouvé une manière de dire les choses. hahaha. Oh oui alors, lundi dégrisé…

  • Sosonia Mai 9,2016 at 2016-05-09T10:28:51+00:000000005131201605

    Autobiographie ? Je n’y aurais pas pensé…
    Bon dès que j’ai un instant je lis ça…
    Bonne journée,

    • Sophie Gauthier Mai 9,2016 at 2016-05-09T10:34:43+00:000000004331201605

      Hé c’est une blague hein, je l’ai même pas lu 😀

  • Sosonia Mai 9,2016 at 2016-05-09T09:56:10+00:000000001031201605

    Bonjour Sophie !
    Alors là vraiment tu tombe à pic aujourd’hui dans ma boîte mail! Je reviens de vacance avec pas beaucoup d’envie ce matin…Et puis en sirotant mon petit café et en regardant le gris du ciel je me disais « Tiens, je vais commencer par lire un article de contentologue pour me motiver! » Et là j’ouvre mes mails et bingo j’ai droit à mes petites astuces! Trop trop trop cette contentologue ! Alors j’ai luuuu ….et du coup j’attends la suite. Bon ça y est, c’est bien ce que je pensais je suis remotivée! Je vais me dépêcher de faire mes factures clients (ça motive aussi ça…) et zou je continue à réfléchir sur mes futurs nouveaux projets qui se jettent à fond dans ma cervelle sans jamais se poser!
    Merci pour tes astuces et ta fraîcheur! J’adore ton style. A ce propos le livre « Romance paranormale : Conquise par un étalon », c’est de toi ? c’est pas de toi ? hihi…
    Allez je me mets au boulot maintenant.
    Bisouilles !

    • Sophie Gauthier Mai 9,2016 at 2016-05-09T10:02:03+00:000000000331201605

      Hello Sonia !

      Cooool, je t’ai dégrisé ton lundi alors. 🙂 Merci beaucoup pour ton retour, la suite ne te décevra pas, promis juré.

      Quant à « Romance paranormale », c’est une autobiographie, tu t’en doutais sûrement.

      Bises !!

Laissez un commentaire

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage