Entreprendre Vendre et se vendre

Comment gagner de l’argent avec un blog (3/3)

gagner sa vie avec son blog
3

Ce lundi, c’est décidé, vous mettez votre blog en ligne !

Fanfare, trompettes et foule en délire, on vous acclame et vous commente, vous félicite et vous like de toutes parts. De grosses larmes d’émotions coulent sur des cernes bleuis de travail acharné. C’est le succès du premier jour.

(Si pas le moindre joueur de pipeau ne s’est déplacé pour célébrer l’avènement du gros bébé, assurez-vous que vous avez bien suivi la phase de pré-lancement de votre blog.)

Vous le contemplez, satisfait. Son design est au poil, il n’y a pas le moindre pixel qui dépasse, non mais franchement cette typo est d’enfer, bref, vous êtes fier.

Et maintenant on fait quoi ?

Alors « on », je ne sais pas, mais moi, j’ai mis en place certaines choses pour m’assurer un revenu avec ce blog, et je vais en toute modestie (car c’est ma plus grande qualité), vous indiquer les étapes que j’ai suivies, afin de générer un revenu confortable en quelques mois.

Vous êtes prêt ? Zou.

 

Lancement du blog

gagner sa vie avec un blog

Le jour où votre blog est lancé, vous devriez déjà avoir une base d’inscrits à votre newsletter, une visibilité sur les divers réseaux sociaux, ainsi qu’un profil Facebook chargé en amis susceptibles de faire remonter vos actualités, en les likant, les adorant, les haha-ant, voire les grrr-ant pour les plus subversifs d’entre-vous.

 

Un article de présentation

La première étape est, vous vous en douterez, d’écrire un premier article pour étrenner en toute logique, un support qui y sera destiné.

Comme j’avais lancé un concours pour la phase de pré-lancement, mon premier article a été une présentation du blog, avec un résultat du concours.

Je recommande, si vous n’avez pas mis en place de concours, de présenter votre blog, ses différentes rubriques, d’accueillir vos lecteurs et prospects, comme tout hôte le ferait en sa demeure.

Vous seriez tenté de commencer par un article de pointe, entrant dans le vif du sujet, mais aimeriez-vous être invité à une fête où vous ne connaissez personne, et qu’on vous mette des gâteaux et un verre dans les mains sans même vous introduire auprès des convives ? Certes, si vous buvez suffisamment, vous finirez par avoir le courage d’aller vous introduire tout seul, mais ce sera moins confortable, et selon votre descente, il arrivera que vous deviez vous excuser le lendemain.

Bref, vous l’aurez compris, « bienvenue ici » et autres formules seront du meilleur effet pour un premier post.

Mais cela ne suffit pas.

 

Un partage à vos réseaux

vivre en bloguant

Le lundi matin, 9h pour Google plus, 9h30 pour Linkedin, 10h pour Twitter, 11h pour Facebook, vous postez vos liens. Pourquoi ces horaires ?

Analysons :

Le matin, Christophe arrive au boulot, il ouvre sa boîte Gmail. La petite cloche rouge en haut à droite lui indique les notifications, c’est plus attirant que le mail de son responsable titrant « urgentissime ».

À 9h30, Christophe envoie un mail à son boss, puis il fait une pause bien méritée. Mais il se sent un peu coupable, alors il se dit qu’il va aller faire un tour sur Linkedin. C’est sérieux Linkedin, c’est presque du travail.

À 10h, Christophe s’est occupé du dossier en urgence, en fait c’était facile, mais comme le boss pensait qu’il allait y passer la matinée, il va zoner sur Twitter.

À 11h, Christophe a carrément oublié qu’il était au taf, et chat sur Facebook avec Éric, son vieux pote d’enfance, haha on se marre trop avec Éric.

À midi, Christophe va manger une escalope milanaise, mais ce n’est plus notre problème.

Ce n’est qu’un exemple, mais vous devrez tester les horaires qui marchent le mieux pour vous. Selon votre thématique, ce ne sera pas forcément ceux-ci.

Il vous faudra aussi répondre à la promesse faite à vos inscrits, en leur envoyant une newsletter digne de ce nom dès le premier jour.

 

 

Rédiger une newsletter

Les newsletters relous, vous connaissez tous. Vous les considérez comme des pubs n’ayant pas passé le filtre des spams, et pourtant, derrière ces « méga promotions » et autres « bons plans », il y a un rédacteur web dépressif qui trime à se demander quel titre accrochera le mieux son mystérieux lecteur. Il finit par se représenter le monde comme rempli de gens gentils qui ouvrent ses mails, et de gens méchants qui ne les ouvrent pas.

Ne perdons pas de temps à pleurer sur la misère humaine et concentrons-nous sur une newsletter qui marche, (ou qui court) (ou qui sautille comme un bébé lapin, c’est choupinet).

 

Être familier

vivre grace a son blog

Être familier, ce n’est pas être vulgaire, mais parler à vos lecteurs comme si vous les connaissiez bien, et que vous les aimiez. D’ailleurs, si vous ne les aimez pas vraiment, voir que vous les méprisez, votre ton restera froid et professionnel, et vos lecteurs le sentiront.

Parlez-leur comme à des amis plutôt que des prospects, soyez sympa plutôt que cordial, et rigolez un peu, diantre.

Voyez votre blog, votre newsletter, comme un objet de créativité personnel qui vous permet à la fois de vous exprimer, et de gagner votre vie. Vous avez donc le droit de la mettre en page comme vous le souhaitez, d’y tester les techniques marketing que vous préférez et de parler comme il vous plaît.

Moi je crée un gif animé de chatons mignons à chaque newsletter, et j’y ajoute une astuce, un conseil personnalisé, lié à l’article en cours et accessible uniquement aux inscrits. Je permets aux inscrits d’obtenir un e-book révolutionnaire, et un lien pour accéder à toutes les anciennes newsletters (qui sont marrantes et tout).

Je m’exprime comme un gourou spirituel déjanté, mélangeant bougies parfumées et techniques de respiration au marketing de blog, et je peux me vanter d’avoir une newsletter avec un taux d’ouverture et de clic défiant les lois de l’e-mailing. (50 à 60% et 15 à 20%).

T’es curieux pas vrai ? Pour t’inscrire, c’est l’encadré ci-dessous. 🙂

Opt In Image
Tu veux des astuces rien que pour toi?

 

  • Reçois dans ta boîte mail des techniques réservées aux abonnés et développe
    des compétences que d'autres n'auront pas (hihi!)
  • Télécharge l'ebook gratuit "Triplez vos tarifs" et apprend comment gagner 3 fois plus.
  • Apaise ton coeur grâce à des gifs animés de chatons mignons réalisés par moi
    (et franchement, rien que pour ça, ça vaut le coup)

 

Attirer des inscrits

Je rédigerai très bientôt un article complet sur la rédaction de Newsletter, mais voici déjà une bonne liste d’astuces pour attirer des inscrits :

  • Proposez un outil, e-book, cours, etc. gratuit.
  • Proposez du contenu exclusif dans la newsletter.
  • Placez vos formulaires dans le contenu de l’article, sur une page dédié et en sidebar.
  • Créez des pop-ups, une page de formulaire avant d’accéder au blog, ou qui s’ouvre quand le lecteur le quitte.
  • Faites la promotion de votre NL sur vos réseaux.
  • Créez des concours.
  • Ajoutez une option d’inscription dans vos commentaires
  • Ajoutez un formulaire sur Facebook (comme ici)
  • Ajoutez un lien dans vos signatures e-mail.

« Mais pourquoi que t’as pas de pop-up, toi Contentologue ? » me demandez-vous les yeux emplis d’incompréhension.

En fait, ça viendra prochainement, mais je vous explique :

Quand j’ai commencé l’activité de ce blog, j’avais déjà un job à temps plein, et dès le lancement de mon produit, j’ai été dépassée par les demandes (et parfois même j’ai fait des bêtises en confondant des rendez-vous, j’étais fatiguée un peu). Donc pour ma part, trop de taf : je n’allais pas m’en remettre une couche.

Mais bientôt, une pop-up sur le site, non mais. (Elle sera amusante hihi)

 

Vendre par l’e-mailing

J’ai commencé par vous parler de la newsletter, car c’est elle qui vous rapportera le plus de ventes. Certes, il vous faudra une page de vente vers laquelle rediriger vos lecteurs, mais ces mails seront indispensables pour attirer une clientèle.

En proposant vos services, en créant une promotion limitée dans le temps, en répondant personnellement aux mails de vos prospects, vous créez du revenu.

Ma méthode avec Contentologue a été la suivante :

  1. J’ai lancé mon service en proposant mon atelier (au prix actuel de 99€) à 7€ !
  2. J’ai limité cette offre à 24h, aux 7 premiers inscrits.
  3. J’ai reçu environ 150 demandes.
  4. J’ai offert à 7 personnes le coaching à 7€.
  5. J’ai offert 20% de réduction aux autres.
  6. J’ai eu une vingtaine de personnes qui ont acheté le coaching à 20% de réduction.
  7. Sur les 7 personnes ayant reçu le coaching offert, 6 ont renouvelé en achetant un deuxième, voire 3ème coaching.
  8. En tout, 16 personnes sont devenues des clients fidélisés, qui ont souhaité un suivi de coachings réguliers.

En 24h, j’avais généré et booké 2 mois de rendez-vous.

Une victoire pour Contentologue ! vendre emails

D’autres parts, je propose toujours à mes clients une réduction limitée dans le temps. S’ils recommandent un coaching dans les 15 jours, ils obtiennent de nouveau 20%.

 

Rédiger une bonne page de vente

gagner sa vie grace a un blog

Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous invite à lire mon article détaillé sur la rédaction d’une page de vente qui transforme.

Il est essentiel que votre page de vente réponde à un problème précis, et que vous vous engagiez à le résoudre, en expliquant comment, de façon suffisamment détaillée, mais néanmoins concise.

Mais ce n’est pas suffisant. Sans les 3 éléments qui vont suivre, vous ne pourrez obtenir aucune transformation sur votre page de vente :

 

Des références

Que ce soit par le biais de témoignages, d’articles de presse ou de logos apposés de marques connues, vos lecteurs ont besoin d’être rassurés : oui vous faites le job, et vous le faites bien.

De mon côté, j’ai demandé aux 7 personnes ayant reçu le coachings à 7€ de rédiger un témoignages, en me permettant d’ajouter une photo, une signature, et un lien vers leur site, afin de convaincre mes futurs clients.

Mais aussi votre parcours, vos expériences, un petit curriculum permettant de faire savoir à vos prospects que vous n’êtes pas débutants en la matière.

Mettez-vous à la place de vos clients. Aimeriez-vous donner 200 € à quelqu’un dont vous ignorez tout ? En payant en ligne ? Sans même savoir si cette personne va bien satisfaire votre demande ?

 

Un bouton d’achat rapide

acheter rapidement

Vos clients veulent acheter, mais ne parviennent pas à comprendre où cliquer pour payer, ou encore doivent parcourir plusieurs pages avant de payer.

Cela peut vous sembler abrupte, mais plus vite vos acheteurs pourront cliquer pour payer, plus vous ferez de vente. Inutile, donc, de cacher vos prix et vos boutons de vente. Vous craignez de passer pour quelqu’un qui demande de l’argent, et pourtant vos produits ou services sont à vendre un point c’est tout.

Ceux qui désirent obtenir gratuitement ce que vous proposez ne sont pas vos prospects.

Personnellement, j’ai mis mon tableau de prix un peu partout sur la page, afin que mon acheteur déjà convaincu dès le départ, ne se lasse pas à scroller une page entière avant d’accéder à un moyen de paiement.

 

Des garanties pour le paiement

Vous ne pourrez pas toujours garantir un résultat, mais vous pouvez garantir la satisfaction de votre client. Satisfait ou remboursé reste la bonne vieille méthode pour rassurer vos clients.

Expliquez clairement les moyens et les modalités de paiement, que vos clients n’aient pas de surprises.

Jetez un oeil à ma page de vente pour les ateliers d’écriture.

 

Vendre votre expertise

expert blogging

Vos articles doivent absolument démontrer votre expertise. Il ne s’agit pas seulement de traiter tous les aspects de votre thématiques.

Par exemple, si vous souhaitez vendre vos formations de photographie, et que vous écrivez un article s’intitulant : « Comment prendre des photos d’animaux sauvages », essayez d’approfondir le plus possible votre sujet.

Plusieurs d’entre vous, lors de mes coachings, m’avez posé la question suivante : « Mais si je donne tout dans mes articles, que restera-t’il à vendre dans ma formation ? »

Il faut déjà compter sur le fait que l’enseignement de la plupart des sujets est très étendu, voire infini. Il y a tellement de points à aborder, qu’il semble évident que, même en écrivant 5000 mots dans l’article « Comment prendre des photos d’animaux sauvages », vous n’aurez pas tout dit sur le sujet.

Et 5000 mots, c’est 5 à 10 fois plus que vos concurrents sur le même thème.

En bref, il vous faut…

 

Donner, donner, donner

ecrire article blog

Pour pouvoir devenir un expert aux yeux de vos lecteurs, il vous faudra donner beaucoup de temps et d’énergie à rédiger de longs textes dans lesquels vous donnerez réellement quelque chose à vos lecteurs.

Il ne s’agit pas qu’on se dise « Qu’est-ce qu’il écrit bien ! » ou encore « Il s’exprime dans le jargon, il doit donc être un expert ».

Non.

Il s’agit de répondre à des problèmes qu’ont vos lecteurs, en leur donnant le plus possible de moyens et conseils, pour les résoudre.

Imaginons que vous ayez un blog de cuisine.

C’est une niche très concurrentielle.

Et pourtant, vous pourriez très bien vous positionner dans cette niche en suivant ce conseil :

Donnez plus que les autres.

Quand votre concurrente Gilberte dit « Faites un roux », vous, vous direz : « Je vais vous expliquer dans cette recette comment faire un roux blond, pas à pas. » Vous détaillez, là où Gilberte ne le fait pas, vous mettez des photos, là où Francis aurait mieux fait d’en mettre, vous expliquez les mots de jargons là où Chef Simon se la pète avec ses termes de pro, vous mettez une pointe d’humour là où Églantine endort ses lecteurs…

« Mais c’est trop de boulot ! » se plaint Anne-Cotilde, qui aime râler en toutes occasions.

Trop de boulot ?

Quelque soit le business que vous entreprenez, réfléchissez de manière stratégique. Combien de temps et d’énergie acceptez-vous de donner pour obtenir un revenu confortable grâce à votre blog ?

Voyez les choses comme ceci : combien d’entre vous avez passé 3 à 5 ans, voire plus, sur les bancs de la fac, pour finir dans un boulot qui vous a gonflé au bout d’une année ?

Pensez-vous pouvoir passer 6 mois à trimer pour vivre en écrivant des articles de blog ? Non ? Mais dans ce cas, si vous ne passez pas 6 mois à vous donner du mal, à dépenser de l’énergie pour obtenir ce que vous souhaitez vraiment, ma question est : le souhaitez-vous vraiment ?

L’argent facile, ce n’est pas obtenir de l’argent sans rien faire, mais en travaillant sur des choses que l’on aime. Twittez cette pensée révolutionnaire.

Là, la dépense d’énergie devient facile.

 

Ouvrir le champs des possibilités

vendre expertise

Comme je rédige de longs articles de qualité, dans lesquels on peut constater une expertise dans le sujet que j’aborde, j’inspire confiance à une clientèle qui n’achètera pas forcément mon produit phare, mais me sollicitera pour une formation personnalisée, la rédaction d’articles de pointe ou encore l’animation d’une conférence.

J’ai été contactée par le biais des réseaux sociaux, Linkedin ou Facebook, mais aussi par ma page contact, ou en réponse à l’une de mes newsletters.

Vous l’avez compris, multipliez les moyens de vous contacter, et soyez présent, régulièrement, un peu partout. Si vous avez confiance en vous et vos compétences, et que vous vous placez en tant qu’expert dans votre domaine, soyez certains que vous aurez des demandes qui dépasseront vos espérances.

Je vous conseille donc, à moins que vous n’ayez décidé d’automatiser vos revenus, de rester ouvert à d’autres propositions. Qui sait ? Si vous décidez de modifier votre service, ou encore que vous prenez connaissance d’un nouveau besoin, vous pourriez créer un nouveau produit encore plus performant !

C’est ce qui va se passer prochainement avec Contentologue, où j’ai reçu de nombreuses demandes de formation blogging. Je suis donc en train de m’atteler à la création d’un e-book très complet, tout en continuant les ateliers.

N’oubliez pas non plus de vous faire connaître en tant qu’expert sur d’autres blogs plus connus que le vôtre, grâce à des articles invités !

 

 

Référencer votre blog

seo

Les clients qui viennent chez vous parce que vous êtes en quelque sorte « recommandé » par le célèbre moteur de recherche, quoi de mieux ?

Aujourd’hui, je reçois 500 à 600 visites par jour, uniquement grâce au référencement (moteur et liens d’autres blogs).

Vous ne sauriez référencer correctement votre blog, sans avoir lu l’article fleuve 7 étapes pour séduire Google et référencer votre blog. Vous l’avez ouvert dans un autre onglet pour lire plus tard ? C’est bien.

Pour les feignasses ou les busys de la life, je vais tout de même vous ressasser quelques bases, afin que Google vous kiffe la race de sa mémé.

 

Des articles longs et riches

Du contenu solide, original, à réelle valeur ajoutée et plus long que les 3 articles les mieux référencés sur la même requête : voilà la règle d’or d’un contenu qui va se positionner tout seul, bien tranquillement, devant les autres. Oui, même devant des articles anciens, bien titrés et pleins de mots-clés.

Par exemple, actuellement je suis en 2ème position sur « Écrire un livre », et en 4ème position sur « devenir journaliste » et « référencer un blog », ainsi que leurs variantes « Comment… ».

Rédigez un article de blog qui déchire.

 

Des liens

Si vous faites du bon contenu, long et riche, vous obtiendrez des liens sans même avoir à les demander, par d’autres blogueurs qui vous citeront (certes, dans l’espoir que vous partagiez eux-aussi, la vie c’est la jungle, il faut te battre pour y arriver, c’est ton destin).

Vous obtiendrez aussi des liens en postant sur les divers réseaux sociaux.

Mais ce n’est pas fini ! En postant régulièrement des articles sur d’autres blogs, vous aurez aussi des liens redirigeant chez vous. Et quoi qu’en disent certains pros du SEO, ça ne nuit pas du tout, si vous le faites bien et sur des blogs bien référencés.

N’oubliez pas, pour finir, de vous inscrire dans quelques bons annuaires.

 

Des visiteurs qui restent

Vos visiteurs doivent rester sur votre page, et lire ces gros articles que vous pondez. Google détecte le comportement des gens sur vos pages, et si vos visiteurs se tirent vite fait bien fait, vous serez considérés comme non pertinents sur le mot clé tapé.

Mais encore mieux, permettez à vos lecteurs de squatter votre site, en mettant des liens dans vos articles vers vos autres articles, et en faisant s’ouvrir les liens de des nouveaux onglets. Ainsi, votre lecteur finit de lire votre article, avant de passer au suivant, et au suivant…

Mettez des pages en avant, telles qu’une page de vente, une page de présentation, des catégories bien commentées…Les gens sont curieux et aiment savoir à qui ils ont affaire. Si vous titillez leur curiosité, ils aimeront se promener chez vous.

 

 

Questions-réponses

seo blogging

 

Voici quelques questions que vous pourriez vous poser, et j’y réponds. Je suis sympa comme fille hein.

À quel moment je dois lancer mon produit ?

Laissez le temps à vos lecteurs de se familiariser avec vous, mais dès lors que vous avez une petite notoriété, c’est à dire que vous avec au moins quelques centaines d’inscrits à votre newsletter et des commentaires sur tous vos articles, passez à l’action. Votre blog n’est pas là pour décorer.

 

Quel service utiliser pour ma newsletter ?

Personnellement je suis habituée à Aweber (ceci est un lien d’affiliation, merci pour le café 😉 ), que je connais bien, et que je trouve intuitif. Ils offrent 30 jours d’essai, ce que je trouve bien pour tester le potentiel de votre blog. Je pars bien-entendu du principe que vous lancez le service Aweber le jour du lancement du blog, avec une base d’e-mails récoltés, tout prêts à transformer !

J’ai constaté dès le premier mois que mon blog allait sûrement rentabiliser étant donné le niveau d’engagement des lecteurs. J’ai donc conservé le service, et je me rembourse largement les 29€ que je dépense chaque mois actuellement.

Mailchimp est moins cher (gratuit jusqu’à 2000 inscrits et 12000 e-mails par mois), mais je le trouve plus complexe à manier au niveau des formulaires et menus, et l’offre gratuite ne permet pas l’auto-répondeur, et vous êtes obligés d’avoir le logo et le texte mailchimp (pas très pro).

 

Est-ce que je suis obligé de brader pour vendre ?

Non. Si votre service répond à un besoin sur le marché, vous ne devriez pas vous brader. Les offres de départ, promotionnelles, etc. ne sont là que pour embrayer la machine et fidéliser une clientèle. Si vous ne vendez pas, ne baissez pas vos prix : changez plutôt votre produit.

 

Puis-je vendre sans envoyer d’e-mails ?

À moins que votre produit n’ait fait un gros buzz ou ne soit révolutionnaire, gagner votre vie avec votre blog sans écrire à vos lecteurs par mail me paraît improbable. Des acheteurs satisfaits reviennent ! Et vous avez leur mail !

 

Et si je ne suis pas un expert ?

Vous devez impérativement l’être dans votre niche. Attention, un niveau d’expertise est valable en fonction de votre cible. Si vous souhaitez créer un blog pour les violonistes débutants par exemple, inutile de jouer comme Yehudi Menuhin pour donner des conseils à des personnes qui débutent. Par contre, vous devrez être totalement expert en conseils pour débutants.

 

 

Voilà pour ce 3ème épisode ! J’espère que ces conseils vous auront motivé à vous lancer dans le blogging pro, n’hésitez pas à poser vos questions !

 

Sophie Gauthier
Sophie Gauthier est spécialiste en stratégie de contenu. Elle donne sur son blog des conseils pour mieux rédiger et gagner sa vie avec la rédaction web.
17 Commentaires
  • Laura Jan 20,2017 at 2017-01-20T08:31:56+00:000000005631201701

    Bonjour Sophie,

    Tout d’abord merci pour tes articles ! Je cherchais des informations sur le storytelling pour un potentiel client. Quand je suis tombée sur ton article invité et de fils en aiguille… J’ai lu pas mal de tes articles ici !
    J’en ai déjà lu beaucoup sur le fait de gagner de l’argent avec son blog et les tiens sont indéniablement les plus clairs !
    Mais je t’avouerais qu’en fait je suis encore plus perdue haha
    En fait j’ai l’impression de ne pas faire tout ce qu’il faut faire et c’est assez perturbant.
    Je vais décanter ça ce weekend et revenir lundi plus motivée que jamais !

    Je te souhaite un bon weekend !

    • Sophie Gauthier Jan 20,2017 at 2017-01-20T16:03:00+00:000000000031201701

      Salut Laura,

      C’est toujours un peu pénible quand on découvre qu’on ne va pas dans la bonne direction, une fois tout le travail fait ! Je te conseille d’utiliser comme tu peux ces conseils dans ton travail actuel, et si tu devais commencer un nouveau projet, de commencer sur de bonnes bases. Mais si tu souhaites tout recommencer, pourquoi pas ? Si cela ne te décourage pas. 🙂 Bon week-end à toi aussi.

  • Franck de TopnTop.fr Jan 1,2017 at 2017-01-01T09:28:55+00:000000005531201601

    Super article et lorsque j’ai créé mon blog, je me suis inspiré de tes conseils pour monétiser. Aujourd’hui, je suis satisfait de mes revenus.

  • Aëla Nov 9,2016 at 2016-11-09T16:13:30+00:000000003030201611

    Bonjour Sophie,

    merci pour tous ces excellents articles décalés, riches, précis, bref concentrés en contenus 100% valeur ajoutée!
    Cela fait 2 ans que je me suis lancée à écrire (entre autre) des biographies à mon compte et ton blog me permet de prendre du recul sur mes erreurs (ex: à propos!!) A bientôt pour d’autres commentaires + questions sur tes ateliers,
    @+, Aëla

    • Sophie Gauthier Nov 9,2016 at 2016-11-09T17:13:39+00:000000003930201611

      Hello Aëla (chouette prénom),

      Tu écris des biogaphies ? C’est génial, ça. Contente de t’avoir aidée, à bientôt !

  • Nicolas Sep 21,2016 at 2016-09-21T17:20:03+00:000000000330201609

    Salut Sophie

    Je te suis du coin de l’oeil depuis quelques mois, et je suis tombé sur cet article que tu viens de publier.

    Assez bluffant, plein de conseils GE-NIAUX et surtout TRES agréable à lire, vraiment plaisant.

    Merci pour cette liste intéressante de conseils, ça change des listes de 35 points pour ceci ou cela (mea culpa, j’en fais parfois).

    On reste en contact, j’aime vraiment bien ce que tu fais et c’est clairement pas le dernier article que je vais lire sur ce blog (je me suis d’ailleurs abonné à ta newsletter – et je vais partager ça sur Facebook dans quelques heures depuis ma page ABC Argent).

    Bonne soirée!
    Nicolas.

    • Sophie Gauthier Sep 21,2016 at 2016-09-21T18:01:44+00:000000004430201609

      Salut Nicolas,

      Merci beaucoup !

      Je suis aussi ton blog, d’ailleurs il me semble que j’avais fait un lien vers chez toi depuis l’un de mes articles. 🙂

      Moi aussi, j’en fait des listes (ça marche bien les listes faut dire !)

      On reste en contact, pas de soucis ! À bientôt.

  • Cécile Sep 20,2016 at 2016-09-20T06:35:59+00:000000005930201609

    Voici un lien qui parle de cette évolution de Chrome, prévue pour janvier.
    http://www.arobasenet.com/2016/09/google-chrome-marque-sites-non-https-3310.html

    Par ailleurs, il faut noter pour les blogs hébergés chez OVH que le SSL a été activé de base sur tous les sites (certains non mais c’est rare) = duplicate content puisque les pages existent désormais en Http et Https. Il faut vraiment se pencher sur la question si on est chez OVH.
    Pour savoir si Google a déjà indexé des pages en HTTPS de votre site, chercher la requête suivante dans Google :
    site:www.votresite.com inurl:https
    (en mettant le nom de votre site bien sûr)

    🙂

  • Cécile Sep 19,2016 at 2016-09-19T19:13:47+00:000000004730201609

    Merci pour cet article très complet (on l’attendait impatiemment cette 3ème partie !). Justement je me posais la question de où mettre le curseur entre les articles que je prépare et ce que je devrais garder pour une formation…

    Tu as raison, il y a toujours plus à dire avant d’épuiser un sujet.

    Sinon petite info pour Marie : dans tous les cas, il faudra penser au passage au Https. Google va certainement le favoriser plus fortement pour le référencement ET il va mettre une alerte dans Google Chrome sur les sites en HTTP (ça risque d’effrayer les gens surtout s’ils n’y connaissent rien).
    En faisant une bonne redirection comme il faut ça ne devrait pas impacter le référencement. Pour les boutons de réseaux sociaux, il y a un plugin qui permet de comptabiliser les anciens + les nouveaux.
    Le plus dur à gérer ce sont les contenus extérieurs à ton site qui apparaissent sur ton site (images, pubs etc.) Mais rien d’insurmontable a priori 😉

    • Sophie Gauthier Sep 19,2016 at 2016-09-19T20:38:01+00:000000000130201609

      Salut Cécile,

      Merci pour ton commentaire, et désolée de t’avoir patienter si longtemps ! 🙂

      Pour le https, s’il est officiel que Google le favorise, je n’ai pas entendu parler d’avertissements sur des simples blogs. Je pense qu’il s’agira plus des grosses plateformes qui génèrent des millions de revenus. C’est déjà le cas d’ailleurs.

      D’où tiens-tu cette info ?

      À bientôt !

  • Florence Sep 19,2016 at 2016-09-19T12:24:06+00:000000000630201609

    Salut Sophie,
    Je trouve excellente l’idée de commencer la monétisation de son blog par des coachings et je trouve super ta façon de démarrer. Je vais donc la récupérer pour mon propre compte 🙂
    Encore merci pour ce bel article qui décoiffe et qui confirme ta grande générosité !

    • Sophie Gauthier Sep 19,2016 at 2016-09-19T21:03:38+00:000000003830201609

      Hello Florence,

      Merci beaucoup !! 🙂 À bientôt

  • Marie Sep 19,2016 at 2016-09-19T10:41:15+00:000000001530201609

    Bonjour Sophie! Wahou… Encore une fois un article hyper-supra-mega complet et intéressant! Si avec ça on ne comprend pas comment gagner de l’argent avec son blog (et paf! Je te redonne un mot clef! 🙂 Je ne sais pas ce qu’il faut… Une question me taraude : mon site n’est pas en https. Oui, c’est mal… Mais je ne peux pas le passer en https car je perdrais du référencement (ce que je ne peux pas me permettre) et en plus je perdrais les compteurs chiffres des réseaux sociaux, et ça, c’est juste pas possible. Donc question : comment fais-tu pour faire payer les gants : est-ce que tu as (ô bienheureuse) un site en https ou est-ce que tu passes par une plate-forme de formation (genre learnybox, kooneo, etc.) et dans ce cas-là laquelle conseilles-tu? Sinon, j’ai pensé créer un autre site en https et mettre ma page de capture dessus, et faire un lien de mon site actuel vers ma page de capture sécurisée… Tu en penses quoi, s’il te plaît? Un immense merci pour tes conseils si précieux!

    • Sophie Gauthier Sep 19,2016 at 2016-09-19T10:46:33+00:000000003330201609

      Hello Marie,

      Héhé merci pour le mot-clé !

      Alors, réponse toute simple à ta question : Paypal. 🙂 Regarde ma page de vente et clique sur les offres et tu verras comment j’ai fait.

      À bientôt !

  • Sandra Sep 19,2016 at 2016-09-19T09:56:09+00:000000000930201609

    Bonjour Sophie,
    Tout d’abord, je tiens à te dire que j’ai découvert ton site il y a environ une semaine et…j’ai dévoré tous tes articles. Pour la petite histoire, je suis en pleine création de mon site de freelance et je dois avouer que tout ce que j’ai lu ici jusqu’à présent m’aide beaucoup à mettre tout en place. J’ai une petite question sur cet article : Tu dis d’attendre d’avoir suffisamment d’inscrits et de com sur les articles du blog avant de lancer le produit. Donc, tu caches la page de vente ou simplement tu ne mets pas ton produit en avant ou quoi…? Merci. Sandra.

    • Sophie Gauthier Sep 19,2016 at 2016-09-19T10:00:07+00:000000000730201609

      Salut Sandra,

      Merci beaucoup !

      Oui, tu dois attendre avant de montrer ton produit, et garder ta page de vente en brouillon, par exemple.

      À bientôt 🙂

Laissez un commentaire

Votre commentaire*

Your Name*
Your Webpage