Tutos Vendre et se vendre

Comment créer une newsletter qui marche (1/3)  

5 techniques pour obtenir des inscrits à votre newsletter

comment obtenir inscrits newsletter

 

         Apprends en 7 jours comment vivre de ton blog : clique !

 

Cet article fait partie d’un grand guide pour créer une newsletter qui marche, en 3 partie :

  1. 5 techniques pour obtenir des inscrits à sa newsletter (vous êtes ici)
  2. Boostez le taux d’ouverture et de clics de vos emails
  3. Tuto Aweber (à venir)

 

À chaque fois que vous ouvrez votre boîte mail, que voyez-vous s’accumuler ?

Réponse A : Des emails d’amour et d’amitié de votre entourage

Réponse B : Des super bonnes nouvelles, en pagaille, quelle chance !

Réponse C : Des newsletters

Oui, bien-entendu.

 

Et que faites-vous avec ces nombreuses newsletters ?

Réponse A : vous les lisez toutes ! Youpi ! Hahaha ! (vous vous sentez très seul)

Réponse B : vous les imprimez, surlignez des passages en fluo et les rangez dans un dossier (vous êtes un psychopathe).

Réponse C : vous les supprimez toutes, sauf [mettre ici votre newsletter préférée].

Évidemment !

(Vous avez répondu C rassurez-moi).

Vous avez tous cette newsletter que vous aimez : vous l’ouvrez à chaque fois ! Moi, c’est le top 20 de Travelzoo et vous ?

Et là vous vous exclamez sûrement : celle de Contentologue bien-sûr !

Il faut dire que vous êtes tout de même 2371 inscrits à ce jour, entre 40 et 50% à ouvrir à chaque fois mes newsletters et 15% à cliquer sur les liens qu’elle contient ! Ça c’est gentil !

comment créer newsletter

Mais, est-ce que c’est réellement par gentillesse ?

Ou est-ce que j’ai fait les choses tellement bien que ça allait forcément amener à ce résultat ?

Eh oui, vous vous en doutiez : j’ai appliqué quelques stratégies.

Vous avez envie que je vous explique comment j’ai fait ?

Ouiii Contentologue !

Bon ok, mais, c’est bien parce que c’est vous.

 

Alors, premièrement, pour obtenir le plus possible d’inscrits, il va falloir…

 

Obliger vos lecteurs à s’inscrire

comment avoir plus d inscrits

Pourquoi faut-il absolument obtenir des inscrits ?

Parce qu’un lecteur inscrit, l’est à vie. Sauf ceux qui se désabonnent, bien-entendu. (Et manquent toutes les astuces, je dis ça en passant…)

Et qu’un lecteur inscrit, c’est un client qui reçoit vos offres dans sa boîte mail. Directement.

C’est quelqu’un qui vous a autorisé à lui écrire.

C’est quelqu’un qui vous fait confiance.

Mais…

Il y a une montagne de raisons qui peuvent empêcher vos lecteurs de s’inscrire. Il faut donc leur donner de bonnes raisons de le faire.

Justement, en voici 3 irrésistibles.

 

Comment avoir plus d’inscrits : Offrir un cadeau

cadeau appât newsletter

Oui, blablabla, faut créer un ebook en cadeau, gnagnagna.

Vous la connaissez tous cette technique non ?

Non ?

Bon, un petit aparté pour ceux qui débarquent (on les montre tous du doigt et on fait houu).

Si vous voulez que vos lecteurs s’inscrivent, il va falloir créer un appât qui incite vos lecteurs à s’inscrire.

Un ebook, un outil spécifique, une vidéo, un cours sur 7 jours…Peu importe le format, mais surtout : 100% gratuit.

Alors, là s’arrête le cours pour les nuls de la newsletter (on leur jette quand même une dernière boulette de papier).

 

Maintenant, commence la technique de pro : il va falloir créer le cadeau optimal. The cadeau.

Comment savoir quel cadeau va pousser vos visiteurs à entrer leur prénom et leur mail dans votre petit formulaire ?

 

Réponse : l’étude de marché

Vous en entendez pas mal parler sur ce blog, de la fameuse étude de marché !

Pour faire une bonne étude de marché, 3 techniques à mettre en place illico :

  • Vous écrivez en personne à vos lecteurs, et vous leur demandez : “Quel est le principal problème que vous rencontrez avec [thématique de votre blog] ?” ou “Qu’aimeriez-vous que je vous apprenne à faire en priorité ?” ou les deux, même, si vous êtes un peu fifou.
  • Vous cherchez sur les forums de votre thématique, et vous regardez comment les gens parlent. Ils disent “J’en peux plus des poils incarnés” ou “Un truc pour se débarrasser des moucherons ?”
  • Vous lisez la prose de vos concurrents, et surtout : leurs commentaires. Un gigantesque article sur un blog qui vous semble bon ou connu, n’est pas forcément apprécié. Donc, il y a des commentaires, et qui disent “merci”, pas “n’importe quoi, là !”

 

Le meilleur article de votre blog

plus d inscrits newsletters

Votre ebook, ou votre vidéo, ou votre cours, etc. doit être le meilleur article de votre blog. Celui qui attire tout le monde. Le sujet en or de votre thématique, le problème principal de votre lectorat. Oui, ok, vous avez compris.

“Mais qu’est-ce que je vais leur vendre si je leur révèle tout ?” pleure Anne-Clotilde qui n’a pas des masses de trucs à dire.

Ne vous inquiétez surtout pas pour ça. Si vous n’avez pas énormément d’idées, vos lecteurs sont prêts à télécharger des conseils qui se trouveront déjà dans vos articles.

Le but, c’est surtout qu’ils soient attirés.

Rendez votre cadeau irrésistible en résolvant le principal problème (ou un aspect du principal problème) de votre blog.

Exemple, si vous avez un blog de voyage, vos lecteurs sont sûrement intéressés en priorité par le fait de voyager moins cher (ou autre, je n’ai jamais fait d’étude de marché sur ça). Votre e-book peut donner 5 astuces pour dépenser moins en voyage, ou 10 destinations idylliques à moindre coût. Ok ?

Il ne s’agit pas de résoudre entièrement le problème : ça, c’est l’ambition de l’ensemble de vos articles de blog, mais de contribuer à résoudre le problème principal.

Votre ebook peut faire 5000 mots max, pas la peine d’écrire le Goncourt !

Voici un exemple de cadeaux sur Je change my life.

Et maintenant, je vais vous donner la 2ème technique pour encourager vos lecteurs à s’inscrire :

Obtenir des inscriptions : Offrir un contenu exclusif

contenu newsletter

À votre avis, pourquoi les enfants aiment-ils les Kinder Surprise ?

Réponse A : pour le délicieux chocolat

Réponse B : pour la surprise

Bon, ce quiz était facile, mais réfléchissez : il y eut une époque où le jouet Kinder était génial : un jouet ultra compliqué à monter, un truc avec des rouages et des élastiques, plein d’autocollants minuscules…Et on ne savait jamais sur quoi on allait tomber !

Et puis peu à peu, le jouet Kinder a été remplacé par des jouets complètement nuls : des trucs tout faits, à peine 2 pièces à emboîter, pas d’autocollants, et surtout, la suprise est carrément en photo sur la boîte : “Découvre laquelle de ces 4 figurines Disney tu vas recevoir”, tu parles d’une surprise !

Et pourtant, le marché du Kinder surprise ne s’est jamais effrondré.

Pourquoi ?

Parce que c’est la perspective d’avoir à découvrir un contenu qui émoustille : quelle que soit la surprise, quelle que soit sa qualité.

On aime déballer et espérer : c’est comme ça.

Alors, transformez votre newsletter en Kinder Surprise, et comble de la satisfaction : mettez-y un jouet vraiment sympa.

Il existe 2 types de newsletters :

  1. Celles qui vous notifient d’un nouvel article
  2. Celles qui vous donnent du contenu

Les newsletters qui ne font que prévenir d’un nouvel article se mettent des bâtons dans les roues.

Car, même si vos lecteurs apprécient votre contenu en général :

  • Votre blog est déjà dans l’agrégateur de flux : vos articles sont lus avant d’avoir reçu la newsletter.
  • Votre blog est déjà dans les favoris : pas besoin de lire la newsletter.
  • La personne est déjà inscrit à 10 newsletters de blogs comme le vôtre.

Alors pourquoi ouvrirait-elle vos newsletters ?

Et surtout, le jour J, celui où vous enverrez votre message de promo : pourquoi se mettrait-elle à l’ouvrir d’un coup, alors qu’elle a pris l’habitude de ne pas le faire ?

Moralité :

Offrez à vos lecteurs un contenu qu’ils ne pourront trouver que dans la newsletter : votre jouet Kinder !

Cela peut-être :

  • Une astuce
  • Une vidéo
  • Une mini-infographie
  • Un “secret”
  • Un template
  • Une blague
  • Une promo
  • Une actualité
  • Une bd, etc.

Faites prendre à vos abonnés l’habitude d’un rendez-vous avec vous, d’un moment qu’ils apprécient. Rentrez dans leurs mœurs.

D’ailleurs…J’ai mis dans ma newsletter du contenu premium que vous ne pourrez jamais lire ailleurs  ( et mon ebook ne contient que des trucs qu’il n’y a pas dans mes articles)

C’est le moment de s’inscrire chez moi :

Justement, regardez la box ci-dessus.

J’y ai appliqué la 3ème technique qui pousse vos lecteurs à s’inscrire :

 

Offrir de l’amour

Quand vous ouvrez la boîte aux lettres (la vraie, en métal, la préhistoire, vous savez), qu’espérez-vous y trouver ?

Réponse A : des catalogues Carrefour (vous êtes du genre à positiver)

Réponse B : des flyers de marabouts africains (ils font revenir l’être aimé en 5000€ 5 minutes)

Réponse C : des lettres d’huissiers de justice (sponsor officiel de la crise cardiaque depuis 1871).

Réponse D : des lettres personnelles, lettres d’amis, lettres d’amour, des lettres pour vous, rien que pour vous ♥♥♥.

 

Eh oui, cher lecteurs romantiques, vous aimez qu’on vous écrive à vous, que ça soit personnel, choupi tout plein, et que l’enveloppe soit bien épaisse, remplie de mots tendres !

Et pas la lettre de Noël de Mémé Radine, toute plate et insipide, qu’on ouvre uniquement pour voir si un chèque y traîne (on sait jamais…Alzheimer…).

Créez la newsletter qui vous fera aimer des enfants !

fan cm2

Je suis trop fière

 

Alors, comment séduire la foule sentimentale ?

Dites-leur ce qu’il va y avoir dans vos mails :

  • Des astuces ou [votre jouet kinder]
  • Des images amusantes
  • Des memes
  • Des captures d’écran
  • Des citations mises en page (canva)
  • Des gifs animés
  • Des couleurs
  • Des émojis
  • Des vidéos
  • Une infographie, etc.

Soyez pas radin : Aimez vos lecteurs…

On vit dans un monde d’internautes blasés, qui ne regardent même pas la pub qui clignote en rouge disant qu’ils ont gagné 1 million d’euros (il fut une époque où ce type d’encart faisait battre le coeur, vous vous souvenez ? Sauf peut-être toi, fan de CM2.)

Alors, donnez, donnez, arrêtez d’essayer d’obtenir et de gagner : donnez !

donnez donnez donnez

Dieu vous le rendra (enfin, vos clients…)

 

Mais ce n’est pas tout, car même si vous offrez :

  1. un cadeau
  2. du contenu exclusif
  3. de l’amour

Vous pourriez très bien n’avoir aucun inscrit !

Mince, mais pourquoi ?

C’est très simple : personne n’est au courant.

Et ne pas promouvoir sa newsletter, c’est un peu comme sourire dans le noir : vous êtes peut-être charmant, mais personne ne vous voit.

À présent je vais donc vous donner 2 techniques pour mettre votre newsletter en avant.

La première, vous la connaissez tous, parce que vous la trouvez partout, tout le temps, c’est :

 

 

La pop-over

“Bah je croyais que t’allais dire pop-up” dit Anne-Clotilde qui avait déjà hurlé “POP-UP”.

formulaire pop-up newsletter

Ben non, la pop-up, c’est une nouvelle fenêtre ou onglet qui s’ouvre, et qui est bloquée par la majorité des navigateurs pourvus de bloqueurs.

Mais tout le monde dit popup.

Donc, la pop-over, c’est cet encart très connu, qui s’ouvre dès que vous allez sur un blog, et même, sur certain, elle grise le fond pour que vous soyez captivé par le formulaire en question.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que les blogueurs qui l’utilisent à fond la caisse (à chaque visite sur chaque page) ne se rendent pas compte du niveau de pénibilité de la chose.

C’est pourquoi je vous engage à les paramétrer pour qu’elles s’ouvrent :

  • Soit une fois par jour et par IP
  • Soit tout le temps sur chaque page, mais 1 semaine sur 2
  • Soit une fois par visite
  • Quand vos lecteurs s’apprêtent à quitter le blog (pas à l’arrivée).

Histoire de ne pas pourrir l’expérience utilisateur.

De plus, sachez que Google pénalise aujourd’hui tout encart qui s’ouvre sur mobile…Comme le trafic mobile représente aujourd’hui plus de la moitié des connexions, faites attention !

 

La grande question, c’est :: est-ce que vous devez installer ce type de formulaire sur votre blog ?

Tout dépend de ce que vous souhaitez.

Par exemple, je n’ai pas mis ce type de formulaire sur mon site, car je n’ai pas voulu miser sur un trop grand nombre d’inscrits : pourquoi ?

Parce que j’ai vendu pendant 1 an un service de coaching personnalisé. Et j’étais débordée de travail !

Rien n’est plus démotivant que de n’avoir pas de clients, mais rien n’est plus stressant que d’avoir trop de demandes ! J’ai donc laissé de côté ce type de formulaires.

Aujourd’hui, j’ai décidé d’en installer un, que j’utiliserai avec parcimonie : je ne pense pas que mes lecteurs fidèles apprécieraient beaucoup de se voir coupés dans leur lecture par un formulaire qui ne les concerne pas.

Pourquoi est-ce que j’ai décidé de changer ?

Parce que je vais lancer une formation blogging le mois prochain, et que j’aimerais à présent augmenter mon nombre d’inscrits : c’est une formation accessible en un clic, et je peux très bien la vendre à 100 personnes en même temps sans craindre de devoir faire une cure de repos. 🙂

Donc, à vous de voir selon vos besoins, mais sachez que le formulaire pop-over est un outil très puissant, qui augmente drastiquement votre nombre d’inscrits.

Vous passez de 5 par jour à 25 par jours en une installation de plugin !

De nombreux plugins vous permettent de réaliser cela, mais je vous en donne 4 :

 

Les bonnes pratiques

augmenter taux d'inscription newsletters

 

2 boutons

Il vaut mieux un formulaire qui demande de choisir  : oui ou non, plutôt que seulement un bouton de souscription.

Utilisez des termes catchy pour ces deux boutons, par exemple :

  • Blog de cuisine : Je veux apprendre à décorer mes plats/Non, j’aime les assiettes moches
  • Blog de marketing : Je veux augmenter mon trafic/Non, j’ai assez de visiteurs
  • Blog de voyage : Je veux voyager moins cher/Non, j’aime dépenser trop

Vous avez compris le principe.

 

Une image

Vous avez remarqué comme on se rappelle bien de la tête des gens, mais qu’on oublie souvent leur nom ?

C’est parce qu’une image parle au cerveau beaucoup plus vite que des mots.

Que mettre comme image sur votre formulaire ?

  • Une personne qui montre ou qui regarde votre formulaire
  • L’image de votre couverture d’ebook
  • Un logo ou avatar amusant
  • Un gif animé
  • Un meme

 

Une promesse

Vos inscrits doivent savoir pourquoi ils s’inscrivent.

Si vous leur dites “Inscrivez-vous à la newsletter”, sans leur expliquer pourquoi, ils n’auront qu’une vague idée de ce que représente votre fameuse newsletter (un machin automatique qui me notifie des derniers articles…)

Par contre, si vous leur donnez le bénéfice de leur inscription, cela changera tout !

  • Apprenez dès aujourd’hui à être heureux.
  • Découvrez immédiatement le secret des séducteurs qui tombent toutes les femmes.
  • Commencez tout de suite à fabriquer un meuble en palettes.

Vous avez remarqué le point commun entre les 3 ?

L’immédiateté : aujourd’hui, immédiatement, tout de suite. Provoquez le sentiment d’urgence.

 

Testez différents formulaires

Faites du AB testing ou split-test.

La plupart des plugins dans leur version premium le proposent.

Que pouvez-vous split-tester ?

  • Le texte d’accroche
  • Les boutons
  • La taille
  • Le délai d’apparition d’une lightbox/pop-over
  • L’image
  • Le type de popover (lightbox sur fond grisé ou non)

 

Stratégie pour split-tester efficacement :

Non parce qu’ils sont bien gentils les marketeurs : faire du ab testing, faire du ab testing, mais on fait comment vraiment en pratique ?

Voici une stratégie à appliquer :

  1. Créez 2 formulaires : A et B, avec une variation de texte d’accroche.
  2. Observez vos statistiques sur 1 semaine : Quel est le formulaire qui marche le mieux ? Disons le A. Il transforme à 5%.
  3. Supprimez le B.
  4. Créez le formulaire C, avec une autre variation de texte d’accroche.
  5. Nous avons A et C en compétition à présent.
  6. Quel est le formulaire qui marche le mieux ? Disons le C. Il transforme à 8%.
  7. Supprimez le A.
  8. Copiez le formulaire A, pour créer le formulaire D, à présent, créez une variation de texte de bouton.
  9. Nous avons C et D en compétition à présent.
  10. Quel est le formulaire qui marche le mieux ? Disons le D. Il transforme à 10%.
  11. Supprimez le C.
  12. Copiez le formulaire D pour créer le E, avec cette fois une variation d’image.
  13. Nous avons le D et le E en compétition à présent.
  14. Quel est le formulaire qui marche le mieux ? Disons le E. Il transforme à 12%.

Vous rendez-vous compte que le formulaire E est carrément plus performant que le A ?

Et imaginez que vous n’ayez créé que le B, le grand perdant du début ? (Il transformait à 3%, bouh !)

Donc, voilà la méthode, vous pouvez continuer vos tests en modifiant le bouton, la taille, un détail ici, un détail là, jusqu’à obtenir THE formulaire. 🙂

Et la dernière technique pour séduire vos lecteurs et les embarquer dans la grande spirale de la transformation :

 

 

Augmentez le taux d’inscriptions : La mini-page de vente

gagner inscrits newsletter

Voici l’une des pages les plus visitées de mon blog : https://www.contentologue.com/triplez-vos-tarifs

C’est une mini-page de vente que j’ai entièrement dédiée à l’inscription à ma newsletter.

Cette page transforme énormément : plus ou moins 50% des personnes qui la visitent s’inscrivent !

C’est que vous devez vraiment vous entrer ceci dans le crâne :

Un inscrit l’est à vie.

Votre e-book est donc le pied dans la porte de votre lecteur. Vous devez le traiter comme votre produit phare.

Si un jour vous arrivez à vendre votre produit, c’est que vous aurez des inscrits ! CQFD.

 

Comment la présenter ?

Je vais vous révéler les méthodes que j’ai employé sur cette mini-page de vente :

Faites une promesse :

  • Dans cet ebook, vous allez apprendre…
  • Cet outil va vous permettre de…
  • Dans cette vidéo, vous découvrirez 7 astuces de pro pour…

Présentez votre cadeau :

  • Affichez votre photo aux côtés de votre image de produit pour augmenter la confiance de votre lecteur.
  • Affichez votre couverture, présentation/miniature de produit, en gros : une image d’au moins 400 pixels de hauteur.

Présentez les avantages de votre cadeau, en faisant un petit teaser de quelques points clés :

  • Dans le 1er chapitre, vous apprendrez le secret de…
  • Dans la 1ère partie, vous découvrirez comment…
  • Le 3ème point va vraiment vous surprendre :

N’en citez pas trop non plus, ou vous allez plus spoiler que teaser. (Que de jargon anglophone dans cette article ! Vous me direz si ça fait trop, que je traduise…)

 

Petites astuces Copywriting

  • Vous

Utilisez le plus souvent le terme “vous”. Plutôt que de dire “Cet outil permet”, dites “Cet outil va vous permettre”.

 

  • Futur

Utilisez le futur proche : “Vous allez découvrir” à 70% et le futur simple à 30%. Cela permet de projeter le lecteur dans l’utilisation immédiate du produit, et 30% de vision sur le long terme grâce au futur simple.

Exemple :

Dans cet ebook, vous découvrirez comment élaborer une maquette de maison facilement en 10 étapes simples :

  • La 1ère étape va vous surprendre : vous verrez que vous n’avez même pas besoin de savoir dessiner !
  • Dans la 3ème étape, vous allez apprendre à mesurer n’importe quelle surface en un clin d’oeil.
  • Je vais vous révéler dans l’étape 7, un secret pour donner un look pro à vos maquettes.

Est-ce que vous sentez comme on se projette dans un futur proche avec le futur proche ? (D’où son nom certainement)

Je vous dis à très bientôt : dans l’article suivant, je vous apprendrai à rédiger des newsletters qu’on est obligé d’ouvrir. 🙂

Et, vous est-ce que vous arrivez à avoir autant d’inscrits que vous le souhaiteriez ? Des techniques à partager ? Des questions ? C’est ci-dessous !

 

Sophie Gauthier
Sophie Gauthier est spécialiste en stratégie de contenu. Elle donne sur son blog des conseils pour mieux rédiger et gagner sa vie avec la rédaction web.
Vous aimerez lire
comment devenir journaliste
Comment devenir journaliste sans diplôme
formation rédacteur web
Comment lancer sa carrière de rédacteur web (Partie 2/2)

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Comment créer une newsletter qui marche (1/3)  

5 techniques pour obtenir des inscrits à votre newsletter

"

Me notifier des
avatar
Nadine
Invité

Bonjour Sophie,

Vos articles sont comme une ecole pour moi, et je me dis tres bientot, je prendrai votre formation and copywriting.

Je me demande, si avoir un blog bilingue aidera. Je fais dans le marketing digital, et suis dans un un pays anglophone, mais d’origine Franco. Pour cibler les potentiels clients de ce pays et ceux de la sous-region, j’aimerais faire un blog dans les deux langues: me le conseillez-vous?

Merci, et une fois de plus bravo de partager avec nous ces connaissances!

A bientot.
Nadine

François
Invité
François

Bonjour Sophie,

Je suis très content d’être tombé sur ton article. Ce fut très enrichissant !
Mais une question me taraude encore l’esprit…Que faut-il écrire dans l’objet du mail envoyé ?
Trop aguicheur, les gens se doutent de quelque chose.
Trop plat, ça donne pas envie.
As tu une solution ou une astuce pour m’aider à vendre du rêve ?

Antoinette
Invité

Bonjour Sophie, bonjour tout le monde.
Comme je suis plus Anne-Clothilde que contentologue, j’avais tout faux évidemment, mais grâce à tes articles je m’améliore de jour en jour.
Grâce à toi, mes abonnées n’auront pas envie de s’arracher les yeux en débarquant sur mon site et ma newsletter ne finira pas brûlée sur le bûcher ou servie en contre-exemple dans un post.
Merci

Christine Kerverdo
Invité

Une lecture bourrée de connaissances pratiques et d’humour! Pour une néophyte comme moi, c’est de l’or en barre. Merci Sophie, je partage et tweete

Palabre
Invité
Hello, Merci pour cet article ! Je crois que le plus important c’est le contenu. Je m’explique : si j’ouvre ta/votre (faut se tutoyer sur le net?) newsletter c’est parce que je sais que je vais y trouver du contenu additionnel. En tant que rédactrice, je reçois des tas de newsletter et j’ai accès à des tonnes d’articles via twitter ou FB. Par contre, je sais que dans les infos de contentologue, il y aura toujours quelque chose auquel je n’ai pas pensé, fait attention, un point de vue que je n’ai pas et qu’il est bon pour moi d’envisager,… Read more »
Laure
Invité

Sophie, merci beaucoup pour ton article plein de bon sens -ca fait du bien ! Je n’ai pas créé de mini-page parce que j’ai un pop-over et l’inscription est aussi possible dans la barre latérale et la fin d’article. Tu penses qu’il faut la mini-page en plus ? Ca ne fait pas trop “forcing” ? Merci à toi.

Martin S.
Invité

Salut Sophie,

chouette! Ce tuto arrive vraiment au bon moment. Car je change de boulot (lassé du travail en agence) et bientôt je vais devoir optimiser les ventes d’une boutique en ligne destinée aux particuliers en FR. 🙂 Merci donc !

Aline - Graphiste illustratrice
Invité

Juste génial cet article!
Pour les extensions, je viens de découvrir PopUpAlly, je ne l’ai pas encore utilisé mais d’après une vidéo, elle est juste géniale!

Je suis en train de créer une librairie de ressources gratuites pour encourager les entrepreneures à s’abonner à ma newsletter. =)

Sovanna Sek
Invité
Bonjour Sophie, Je connais ton site sur Facebook par ton article sur les techniques de promotion pour faire connaître son blog. Je l’ai parcouru. On voit bien le blogging d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celui du début des années 2010. Ce que les gens souhaitent, c’est de l’engagement pour répondre à leurs problèmes. Ce que j’essaye de faire sur mon blog. Sur ma thématique, ce n’est pas facile mais j’y travaille. Revenons à nos moutons. Obtenir des abonnés, c’est la mine d’or pour tout blogueur. J’ai galéré pendant un an et demi depuis la création de mon blog en… Read more »
Marie
Invité

Bonjour !
Merci pour cet article… Une question cependant comme Nathalie.. Je ne sais pas ce que c’est qu’un ” meme” ??! Peux tu éclairer ma lanterne stp ?! Merciiii !

Victor
Invité

@Sophie Pour le moment, tout comme toi, c’est un simple opt-in et j’hesite à passer en double…

Nathalie
Invité
hello Sophie, j’écris plutôt en tant qu’abonnée 🙂 C’est vrai que j’ai l’habitude des newsletters qui annoncent un article. Il y a plusieurs blogs que je suis et certains dont seulement quelques articles m’intéressent. Du coup cette façon de faire me va car je n’ai pas envie d’avoir à penser à aller sur chaque blog voir ce qu’il y a de nouveau mais je préfère plutôt “faire mon marché” dans ma boîte mail ^^ C’est pourquoi l’objet du sujet est primordial pour moi (j’imagine que tu en parlera dans les autres parties). Bien sûr, j’ai mes blogs préférés en favoris,… Read more »
Victor
Invité
Un énorme merci pour cet article qui tombe pile au bon moment. Je viens de terminer la rédaction de mon e-book : “99 conseils pour voyager, c’est toujours mieux que sans astuces” et il compte 4939 mots haha. Juste en dessous des 5000 donc je suis dans les règles ^^ J’ai noté pleins d’infos super utiles de ton article pour donner de l’Amour à mes abonnés et leur garder quelques surprises 🙂 Juste une question: Pour ne pas que certains abonnés n’envoient nos mails dans le dossier SPAM parce que c’est plus rapide que de chercher le bouton unsubsribe, ne… Read more »
Cécile
Invité
Merci pour cet article complet et plein d’humour comme toujours. Pour le moment je suis plutôt contente du nombre d’inscrits à ma newsletter (pour mon site tout neuf. Sur mon premier blog ça pourrait être mieux mais je ne prends pas le temps de me poser sur cette question.) Je confirme par contre que la pop-up que j’avais testé à un moment fait bondir le nombre d’inscrits… Cela dit, avoir des tas d’inscrits c’est bien, avoir des inscrits «qualifiés» c’est mieux. Le choix du cadeau à offrir se fait aussi en fonction de cela. Autant qu’il soit en lien avec… Read more »
wpDiscuz