Vendre et se vendre

21 astuces pour gagner 3000€ par mois sur les plateformes freelance

gagner 3000 euros en tant que freelance

 

         Apprends en 7 jours comment vivre de ton blog : clique !

 

Pour beaucoup d’entre vous, plateforme est synonyme de salaire misérable.

Et vous avez raison dans un sens.

Pour 27 plateformes freelance sur lesquelles je me suis inscrite, seulement 3 ont conservé mon attention. Ça fait quand même 24 plateformes sur lesquelles je n’ai trouvé soit aucun job posté (ou un nombre très restreint), soit sur lesquelles aucune annonce ne pouvait vous faire dépasser un salaire peinant à dépasser le SMIC.

Or, de nombreux rédacteurs ont besoin des plateformes pour démarrer. Elles permettent de se constituer un portfolio et d’accroître son expérience, et même pour certaines, de vivre confortablement sans avoir à se soucier du démarchage.

Alors, exit, les plateformes payant au lance-pierre et celles à “zéro offres correspondantes”!

Voici 21 techniques et 3 plateformes permettant de gagner 3000€* par mois.

*J’ai calculé ce salaire sur une base horaire de 30€ X 5h X 5 jours par semaine x 4,3 semaines dans le mois= 3225€.

 

Fiverr.com

fiverr.com

Sur Fiverr.com, le principe est de faire payer 5$ pour un “gig”. Un gig est une action que le vendeur acceptera de faire pour 5$. Cela peut être un texte, un dessin, un logo…

Vous pensez sûrement: “Tabarnak, elle croit que je vais bosser pour 5$?” Car vous êtes peut-être Québecquois, qui sait.

Mais si vous vous y prenez de la bonne manière, vous pourriez gagner votre vie plus que décemment sur Fiverr…

 

1 Misez sur les extras.

Ce que permet Fiverr, c’est d’ajouter des “Extras”. Vous faites donc une action réalisable en 1 minute pour 5$, par exemple, un commentaire de 4 lignes sur un site, et pour 10$ de plus, vous écrivez un commentaire plus élaboré, pour 50$ le “pack” 1 commentaire, 1 partage sur vos réseaux, 1 communiqué de presse…La liste des extras que vous pouvez imaginer est longue. Il vous suffit d’adapter la demande au temps que vous souhaitez consacrer à la tâche.

Ou encore pour les graphistes, un logo simple en jpg, déjà designé et dont vous modifiez simplement le texte. Ajoutez un extra de 10$ pour envoyer en 24h, 10$ pour envoyer le fichier png et psd. 50$ pour un logo amélioré avec png, psd et un dessin en plus, etc…

Je connais un graphiste qui gagne 4000$ par mois en produisant un logo qu’il copie-colle et adapte avec du texte. Il travaille 4h par jour, et produit environ 100 à 150 logos par jour.

 

2Soyez le meilleur (c’est facile).

Il y a peu de rédacteurs francophones sur Fiverr, et à ce jour, j’en ai testé pas mal. La plupart sont nuls et ne comprennent pas vraiment vos demandes. Vous avez donc toutes vos chances (sauf si vous êtes nul).

Exemple: je demande à un rédacteur qui propose d’écrire 2 commentaires sur des articles différents d’un blog qu’un client souhaitait lancer. Je constate avec effarement que la personne a commenté 2 fois, avec 2 noms différents, 2 posts de la même taille, utilisant exactement le même ton stupide “Bravo pour cet article intéressant!” qui pue le fake à 100km…Bref.

 

3Soignez votre description.

Faites ce qu’aucun ne fait (au niveau rédaction francophone). Mettez votre vraie photo, avec votre prénom, une description soignée et des exemples de textes en portfolio. Oui, quelques textes captures d’images peuvent facilement se mettre en Porfolio.

Montrez tout ce que vous savez faire: liens vers des articles de blogs, communiqués de presse, descriptions de produits…

 

4 Soyez unique.

Il n’y a aucun copywriter francophone sur Fiverr. Proposez vos services de création de slogan, d’e-mailing ciblé ou de page de vente. Encore une fois, utilisez le système d’extra…Pour un slogan basique (qui vous demande 30 secondes de réflexion) 5$, pour un slogan premium, 20$, pour un slogan premium + accroche de 5 lignes, 50$…

 

5Proposez un service original et utile.

  • Rédigez une newsletter. Proposez un service à 5$ de mail de bienvenue (quasi toujours le même) et un service premium de mails follow-up. Créez à l’avance de bons mails à envoyer à une mailing-list pendant 1 mois, 6 mois…et vendez-là plein de fois. De toutes façons, les clients vont forcément les retoucher à leur sauce. Et s’il vous demandent une série de mails personnalisés, qu’à cela ne tienne, vous avez justement un service Ultra-premium…
  • Rédigez un e-book, et vendez-le tout simplement, sous forme de “45 pages de conseils sur…” “Liste de…” “Tutoriel pour…”. Faites-le traduire en anglais et vendez-le encore plus. Faites-le traduire en suisse-allemand, et séduisez un lectorat qui n’a jamais rien qui soit traduit pour lui.
  • Ecrivez des poèmes ou des chansons. C’est drôle et ça marche.

Nouveau: Si vous cliquez sur ce lien, vous gagnez un “gig”!

Upwork

upwork.com

 

Upwork.com regroupe toutes les missions proposées anciennement sur Elance et Odesk. Plateforme où l’on trouve toutes les gammes de prix et toutes sortes d’entreprise. Il faut faire une veille régulière, car c’est une plateforme active où de nombreuses offres sont postées chaque jour.

 

6Remplissez (bien) votre profil

Upwork ne regorge pas de rédacteurs francophones. Et parmi les rédacteurs francophones, peu sont vraiment bons/professionnels. Et parmi les bons, peu ont rempli leur profil de façon très complète. Alors remplissez votre profil de façon plus complète que tous les autres, et vous aurez plus de chances.

Alors on met:

  • Sa frimousse, une photo pro, bien éclairée, souriante. Non pas un photomaton scanné où vous avez l’air de ne pas avoir dormi pendant 4 jours et attrapé une maladie rare de la peau.
  • Un paragraphe d’introduction disant “VOUS” pas “JE”. “Vous recherchez un concepteur-rédacteur capable de blablabla et de bliblibli”
  • Un CV sous forme de liste à puces, avec des noms de marques importantes. Ne mettez pas “Blog de ma tante”.
  • Des liens vers des articles, ou encore mieux, vers votre site à vous, qui contient bien-entendu, un joli portfolio.
  • Une spécialisation: En tant que rédacteur, vous devez avoir un domaine de prédilection. Que ce soit dans une thématique, ou une forme de rédaction. “Médical” ou “Newsletters” par exemple.

Aérez votre présentation. Qu’elle soit mise en page comme votre client voudrait voir ses propres textes mis en page.

 

7Cherchez les mots-clés

Cherchez le mot-clé “french”. Sur Upwork, les personnes postent leurs annonces en anglais la plupart du temps. Ne faites pas l’andouille, et postulez en français en réponse à cette annonce. Vous êtes French pas English.

 

8Soyez cher

Mettez votre prix de l’heure à un niveau décent. Pas moins de 30€ selon moi. Et recherchez uniquement les clients qui paient bien. En cochant la case $$$. Faites attention, certains clients mettent leur mission dans la catégorie $$$, alors qu’il s’agit de rédiger un e-book de 40 000 signes pour 500€. Ha. Ha. Je m’étrangle de rire.

Il d’ailleurs possible de sélectionner uniquement “Hourly”, pour être certain d’être payé en tarif horaire, plutôt qu’à la mission.

J’ai lu dans la newsletter d’un blog américain qu’il valait mieux augmenter son taux horaire pour que le client ne se dise pas “Il met 10h à travailler, mais plutôt 5”. Je reste dubitative sur cette démarche, mais bon, à tester.

 

9 – LISEZ l’annonce

Postulez de façon intelligente. Que veut le client? Commencez votre message par “Vous recherchez [les termes employés par le client] pour réaliser [les termes de la mission employés par le client]. Reprenez votre présentation courte et mettez en avant votre expérience concernant le domaine précis que le client recherche.  Et assurez-vous bien que vous mentionnez tous les besoins stipulés dans l’annonce.

Il ne faut pas se leurrer, il y a peu de missions bien payées sur Upwork, mais faites que le peu qu’il y ait ne vous échappe pas.

 

Hopwork

hopwork.com

Plateforme récente, Hopwork.fr est spécialisée dans le marché francophone et travaille avec acharnement pour séduire les entreprises. Plus hype qu’Upwork, gratuite (contrairement à Codeur.com qui fait payer 29€ par mois le droit de répondre aux annonces), permettant une présentation des freelance beaucoup plus claire et séduisante, payant à J+1, orienté communautaire (avec un blog), mettant en avant ses freelancers plutôt que des taux horaires. J’apprécie beaucoup cette plateforme, humaine et respectueuse des travailleurs.

 

10Critiquez

Hopwork est destiné à une clientèle qui ne se base pas forcément sur le prix. La preuve en est que les profils ayant le plus de commentaires ne sont pas ceux des freelancers les moins chers. Vous devrez donc miser sur votre expérience et votre présentation. Regardez tous les profils de freelancers de votre secteur, lisez leur présentation et soyez critique. Que pourriez-vous améliorer? Qu’est-ce qui rend la lecture de ce profil difficilement compréhensible? Comment auriez-vous mis en page? Le Portfolio met-il ce professionnel en valeur?

 

11Faites-vous recommander

Le (très) bon point d’Hopwork, est que vous pouvez demander par mail à vos anciens clients et amis de vous recommander. Cela vous permettra une meilleure visibilité. Ces recommandations sont mélangées aux commentaires de vos clients et font une excellente impression sur le profil.

Allez chercher des recommandations partout. De vos plus anciens clients, à vos anciens patrons, des amis que vous avez aidé gracieusement, votre famille si ceux-ci ont une entreprise…

 

12 – Mettez-vous en avant

  • Mettez une très bonne photo, car le site a un design très pro et épuré qui permet de mettre en avant son profil de manière graphique. Qu’elle soit lumineuse, colorée, votre portrait rapproché (pas de buste, pire: de photo en pied), souriant, retouchez-la pour le teint et la saturation.
  • Hopwork possède un blog rédigé par les freelances, proposez-leur un article et soyez visible sur le site.
  • Je suggère de faire quelque chose qu’aucun freelance sur les plateformes ne pense à faire: ajoutez votre marque, logo au coin de votre photo. Ou un détail qui attirera l’attention (chapeau, cravate ou lunettes colorés, voire une création graphique autour de votre photo, comme les dessins que j’ai mis sur la bannière de ce site). J’ai eu quelques remarques sympathiques sur ma photo avec le chaton sur l’épaule.

 

13Répondez vite

SI vous affichez un taux de réponse inférieur à 100%, votre potentiel client ne pourra que se dire “Et si je fais partie des 10% à qui il ne répond pas?” Qui plus est, plusieurs profils de votre catégorie affichent 100%, donc à côté vous faites mauvais élève. Il faut absolument que vous répondiez à toutes les demandes rapidement, même si cela doit être négatif. Ainsi vous afficherez un taux de réponse de 100%.

 

14Des mots-clés à foison

Mettez beaucoup de mots-clés, car les recruteurs ne s’entendent pas forcément sur les termes. Une entreprise qualifiera un rédacteur prenant en charge leur blog de “journaliste web” tandis qu’une autre dira “concepteur-éditeur”.

Alors, si vous êtes rédacteur je conseille:

rédaction web, rédaction, rédacteur web, rédacteur, rédactrice web, rédactrice, journaliste, journaliste web, pigiste, journaliste pigiste, éditeur, concepteur, concepteur-rédacteur, copywriter, copywriting, rédactionnel, contenu, content marketing, content manager, marketeur de contenu, rédacteur seo, seo, communication web, communication seo, rédaction marketing, référencement, sémantique, traduction, traducteur, transcription, transcripteur, blogueur, blogging, newsletter, chargé de communication, articles de blog, blog.

 

Pour être au top

gagner plus en tant que freelance

15Démarquez-vous

Quand vous êtes 20 personnes à soumettre votre devis, le client ne va pas forcément choisir le moins cher. Il faut vous démarquer.

Se démarquer, se démarquer…On lit ça à toutes les sauces pas vrai? Mais ça veut dire quoi au final?

Vous vous souvenez de ce tube des années 80 qui disait “Confidence pour confidence, c’est moi que j’aime à travers vous”?

Le client doit vous “aimer” plus que les autres. Parce qu’il s’aimera à travers vous. Demandez-vous toujours “est-ce que si cette offre m’était destinée, je me sentirais valorisé?”

Donc:

  • Dites “vous”, pas “je” (vous commencez à le savoir) (mais je vous le dirai encore)
  • Exprimez-vous avec les même mots, même si ceux-ci sont faux. Exemple “Je recherche un community manager pour écrire un communiqué de presse”. Répondez “Vous recherchez un community manager capable de rédiger un communiqué de presse sur les bananes surgelées”
  • Sentez le besoin de votre client à travers sa façon de s’exprimer. Pour reprendre l’exemple ci-dessus, vous pourrez répondre:

    ” Vous recherchez un community manager capable de rédiger un communiqué de presse sur les bananes surgelées et voici ce que je vous propose: 1) Un communiqué de presse orienté lecteur, afin que cet article soit partagé sur les réseaux sociaux et pas seulement lus par les moteurs de recherche. 2) Un article amusant, original, mis en page de façon adaptée aux images de votre produit (les images augmentent le taux de partage de 40%).

     

16 Vantez-vous…mais correctement

“Je suis rédactrice depuis 2008” “Je suis rédacteur d’un blog qui a 2000 vues par jour”

Ok les amis. Mais à quoi ça vous sert?

Je suis rédactrice depuis 2008 –> J’ai donc suivi de près l’évolution des moteurs de recherche et je comprends l’enjeu que constitue la rédaction de contenu. Vous profiterez de 7 ans d’expérience, ainsi que d’une analyse affinée du fonctionnement du contenu sémantique.

Je suis rédacteur d’un blog qui a 2000 vues par jour–> Vos textes ont besoin d’être lus, mais aussi partagés. Je sais rédiger des articles qui suscitent un engagement des lecteurs.

 

17Proposez de la valeur plutôt qu’un taux horaire

Cela demande de modifier complètement votre état d’esprit, et un petit travail de recherche préalable, mais ça vaut le coup, et ça surprendra à coup sûr l’annonceur.

Lorsque vous postulez, dites à votre client ce que votre proposition va lui rapporter. Cela pourrait lui faire réviser son intention première (payer au prix le plus bas).

Par exemple, le client demande la rédaction de 100 articles sur les couches pour bébé, afin de les mettre sur son site de vente. Faites une petite recherche sur  les 10 premiers sites qui apparaissent dans Google sur la requête “couches bébés”. Cherchez leur société et leur chiffre d’affaire. Si vous trouvez seulement 3 chiffres d’affaire sur 10 sites, pas de soucis. Vous direz “J’ai constaté un CA moyen de 125 000 € par an”.

Et faites une proposition très précise qui permettra à votre client une augmentation de son CA de 40 000 € par an, c’est à dire, de plus de 30%.

  • En créant un contenu permettant un linking interne. Saviez-vous que linker ses articles vers d’autres articles de son propre site permet de d’augmenter le temps de séjour sur le site et ainsi favoriser grandement le positionnement de votre site sur Google? (Selon ces recherches: Long click and the quality of search successUnderstanding the impact of dwell time on SEO et The 2 user-metrics that matter for SEO)
  • En mettant en valeur le problème du client et en le résolvant, et non en cherchant à lui vendre un produit, vous augmentez vos ventes. (Article de référence sur Quicksprout et Seth’s Blog)
  • En créant un contenu unique, utile et updaté, vous respectez les 3 règles du contenu qui vend. (Selon Seth Godin)
  • En utilisant le storytelling, vous créez une atmosphère, un contexte, une histoire pour la marque, qui est selon cette recherche, la raison principale qui pousse un internaute à acheter.
  • Exemple d’un de vos anciens clients, AVANT l’achat de votre service de rédaction, CA=125000€, APRES, CA=165000€.

Etc…

 

18 Postulez le week-end

Le week-end, beaucoup de freelance qui ont leur petit rythme de croisière, se reposent. Mais le client qui poste une annonce pour faire rédiger 3500 textes, est quant à lui, sur un gros coup. Il cherche à lancer un business, et croyez-moi sur parole, le dimanche matin, il se réveille et consulte ses mails.

Votre mail.

 

19 Rédigez au moins un e-book

Et qui soit consultable gratuitement en ligne. Il y a régulièrement des sociétés ou particuliers qui cherchent à faire rédiger un e-book. Il faut qu’il soit parfaitement rédigé, joliement mis en page, avec des images, sur un sujet sympa.

Faites rêver votre potentiel client, en lui montrant en direct ce qu’il obtiendra s’il commande chez vous.

 

20 Visez l’annonce sans postulant

Cela peut constituer un défi et en même temps jouer totalement en votre faveur.

Si l’annonce n’a aucun postulant, c’est qu’elle:

  • Est mal payée
  • A des délais impossibles à respecter
  • Est trop compliquée à comprendre
  • A un sujet rare que personne ne connaît (les réglementations sécuritaires des leviers de vitesse sur les grues à tour potain à fréquence de variation de levage), et le client exige que vous ayez une “excellente connaissance du sujet” (trolololololo hahaha)

Mais au bout de 15 jours sans postulant, le client est sûrement désespéré. Le soir il boit des whisky cul-sec en criant “Et kess’il y connaît aux grues à tour potain Rick Hunter? Réponse? Rrrrrien!”

Alors, soyez fair-play, mais ferme. Vous vous présentez comme spécialiste de la rédaction technique (si vous n’avez jamais rien rédigé de technique, c’est quand même mal barré pour vous, je préfère vous prévenir), et donnez vos références. Vous expliquez que faire des recherches sur n’importe quel sujet pointu fait partie de votre formation, et vous donnez un exemple de 5 lignes sur les grues machins, pour prouver votre bonne foi.

Si c’est mal payé, suivez le point 17.

Si les délais sont impossibles à respecter, expliquez exactement le temps que va vous prendre la rédaction du nombre de mots précis, à compter de [nombre d’heures] par jour, histoire de rappeler à homme pressé une certaine réalité de l’espace-temps.

 

21  Voyez sur le long terme

Que votre client en lisant votre proposition, lève les yeux vers la fenêtre, regarde à l’horizon et visualise son entreprise sur un podium avec des lumières et des flashs, avec des licornes crachant des arc-en-ciel et des dauphins bondissants.

Proposez non seulement ce qu’il demande, mais jouez les médiums en supposant qu’il aura besoin par la suite de ceci et de cela, et que vous êtes tout à fait le genre de personne à être un partenaire collaborant sur le long terme, un fidèle rédacteur au service de sa majesté, un visionnaire, un sauveur…

Faites lui se demander: “Mais dans quelle galère j’allais me retrouver si je n’avais pas rencontré Gisèle rédactrice!”

 

Si vous connaissez d’autres plateformes qui marchent bien pour vous, ou si vous avez d’autres astuces, partagez-les dans les commentaires!

 

Sophie Gauthier

Sophie Gauthier est spécialiste en stratégie de contenu. Elle donne sur son blog des conseils pour mieux rédiger et gagner sa vie avec la rédaction web.

Vous aimerez lire
gagner sa vie avec son blog
Comment gagner de l’argent avec un blog (3/3)
rédacteur web réussir
Les 7 secrets des rédacteurs web qui réussissent

Poster un Commentaire

71 Commentaires sur "21 astuces pour gagner 3000€ par mois sur les plateformes freelance"

Me notifier des
avatar
phil
Invité

Bonjour,

Tous ces sites (et tes conseils qui vont avec) sont très intéressants mais pour une personne qui débute (et n’a donc pas, par définition, de recommandations), comment se démarquer?
En effet, le seul moyen de le faire, c’est déjà d’avoir un premier contrat!!!

Cordialement.

Lettres utiles
Invité
Ma chère Sophie, A la lecture du titre, je me voyais déjà riche… et j’ai continué ma lecture. De mon point de vue, si l’on excepte Hopwork, c’est quand même un peu compliqué. Et même avec un bon portfolio, ce n’est pas si simple car il y a beaucoup de monde avec des tarifs tirés vers le bas. Beaucoup de petites missions non- renouvelables. Il faut donc une solide organisation pour à la fois rechercher les clients et tenir des délais imposés qui sont de plus en plus démentiels. Le Graal, celà reste le gros client qui va te suivre… Read more »
Morgane
Invité
Morgane

Merci pour cet article très intéressant.
Néanmoins, je suis un peu perdue… Vous dites qu’il faut savoir promouvoir son travail et montrer ses réalisations… Mais dans ce cas là, comment commencer ? et obtenir son tout premier (ses tous premiers!) contrats ? Un grand merci !

Nabil
Invité
Nabil

Bonjour Sophie Gauthier
Merci pour la réponse.
pour HopWork est-ce que je dois créer un blog obligatoirement. pour fiverr j’ai reçu plusieurs messages sur mon inbox mais quand je répond le client ne répond pas s’il vous plait j’ai besoin d’un exemple d’une réponse pour convaincre le client merci

Nabil
Invité
Nabil

Bonjour Sophie Gauthier
Je vous remercie pour cet article c’est vraiment la motivation dont j’avais besoin merci. j’ai une question pour vous je suis débutant je vais je suis intéressé au développement des sites web et des applications (en php par exemple) lesquelles je vais choisir de ces plateformes sachant que j’ai niveau débutant en anglais
merci de me répondre

Amy
Invité
J’ai lu cet article il y a quelques mois, et il fait partie des éléments inspirants qui m’ont aidé à me lancer ; je me suis inscrite sur la plateforme Hopwork, et après qlq semaines sans rien j’ai commencé à voir des contacts intéressants. Je recommande vraiment, le site est très agréable à utiliser, ça permet d’avoir un profil sérieux et accessible à tous. Ça a même remplacé mon site de présentation en fait 🙂 Avec qlq bons éléments en portfolio et au moins une recommandation client, ça donne une bonne crédibilité. Merci Sophie pour la motivation et les bonnes… Read more »
Sylvain
Invité

Une belle trouvaille ce hopwork ! Un grand merci.

Yann
Invité
Bonjour Sophie, Tout d’abord merci pour cet excellent article (à l’image de votre site), on ressent vraiment votre passion à travers vos textes, ce qui les rend d’autant plus agréables à lire. Rédac Web auto-entrepreneur depuis près d’un an, je suis très intéressé par les plateformes du type fiverr pour leur côté décalé et la polyvalence des services que l’on peut proposer. Par contre je dois vous avouer qu’après plusieurs recherches google pour en apprendre plus sur la manière de facturer et déclarer des bénéfices type paiement via Paypal lorsque l’on relève du statut micro-social, c’est un peu la jungle… Read more »
Mitsu
Invité

Bonjour Sophie,

Je ne connaissais pas “Hopwork”, ça m’a l’air d’être une belle perle comparé à Upwork, je vais regarder de ce pas.

Et pour le coup il ne s’agira pas de me démarquer mais ça flatte toujours l’égo alors disons le ! Très beau boulot sur ce blog, tu as un lecteur de plus ! o/

bruno
Invité

Bonjour Sophie,
Je connaissais fiverr mais pas les autres plateformes. Je vais de ce pas m’y inscrire et améliorer ma présentation sur fiverr ( que j’utilise beaucoup pour des recherches, des traductions etc, etc.
Elle est parfaite Sophie! Mais ne devenons pas trop nombreux à proposer nos services…

Amanda
Invité
Amanda

Merci pour cet article, ainsi que pour ton travail en général sur ce site, c’est très inspirant ! en tant que futur freelance, c’est exactement la motivation dont j’avais besoin ! bonne continuation, je te suis avec grand plaisir 😉

Toukata Poupée
Invité
Toukata Poupée

Merci pour tous ces conseils, quelle belle découverte! Je recherchais de me réorienter professionnellement vers ce genre de plateforme, j’ai été entendu;-) .. Je suis encore novice dans ce domaine mais hâte d’en savoir plus. Tu m’as super motivée par cet article! Bisous Sophie x

Carine Gobeaux
Invité

Une mine d’or … Je viens de découvrir un très joli trésor …. Merci

trackback

[…] je vous recommande fortement les 21 astuces pour gagner 3 000 € par mois sur les plateformes freelances. C’est une vraie mine […]

Liliane Rambikarison
Invité

merci pour cet article et ce n’est qu’en le lisant que j’ai enfin compris pourquoi je n’avais pas connu aucune avancée sur fiverr. Merci pour les astuces…

Marion
Invité
Marion

Merci beaucoup pour cet article ! J’ai enfin pris mon courage à deux mais. Et me voilà sur Fiverr 🙂 je n’ai pas encore bien exactement saisi comment correctement “promouvoir” les gigs mais ça va venir ! En ce qui concerne Hopwork, ma question paraîtra peut-être un peu bête mais… Il faut être officiellement freelance pour s’y mettre ? Parce que je n’ai pas le statut et donc pas de “spécialité” officielle, pas de tarif défini bref… Rien ! Merci pour la réponse ! A bientôt 🙂

Nathalie BERTRAND
Invité
Nathalie BERTRAND

J’ai lu votre article à l’intitulé certes un peu racoleur. Je découvre un métier dont je ne soupçonnais pas l’existence. Comment se lancer et quelles bases sont-elles nécessaires ? Connaissez-vous un site où je pourrais me renseigner ? Merci. Nathalie.

Marie
Invité
Marie

Super article ! Je vais mettre en pratique certains de tes conseils.
Marie

Yvon
Invité

Bonjour Sophie,

Vraiment très détaillé et très juste cet article. Il mériterait d’être transformé en livre blanc et distribué à tous les étudiant-e-s qui galèrent pour trouver un job pendant leurs études et qui se réfugient en dernier recours à MacDo…
Franchement bravo. Que de l’or dans ces conseils (je me répète, sorry :))

Bonne journée

Yvon

Haja Andriatahina
Invité

Salut Sophie, mes questions sont répondues dans cet article (alors je retire celle de votre autre article, merci infiniment). Je sais que je cours le risque d’être accusé de flatteur mais vous me faites penser à deux des plus talentieux et généreux auteurs anglophones: Neil Patel et Jon Morrow. J’ai hâte de lire vos prochains posts.

Elodie
Invité

Salut Sophie,
Je ne connaissais pas du tout ces plateformes. Merci pour cette découverte, je vais y jeter un oeil et m’y mettre ce week-end 😉

Mie
Invité

Exellent article,merci beaucoup Sophie pour ces précieux conseils…

chantepie catherine
Invité

Merci Sophie pour ces bons conseils! Pas bête de candidater le dimanche. Je l’ai fait aussi durant les vacances scolaires et çà a bien marché aussi. Bonne journée à toi

benjamin
Invité

Titre racoleur, mais contenu intéressant. Tu as réussi à faire évoluer ma vision sur ces plateformes qui pour moi étaient plus destinées à la création d’un book pour un jeune freelance, mais qui finalement peuvent représenter une manne financière intéressante. Je vais suivre tes futures articles avec attention 😉

Camille Begnis
Invité

Merci Sophie pour cette excellente leçon de marketing qui va bien au delà du rédacteur freelance.

wpDiscuz