Comment finir d’écrire ton livre (et ne pas abandonner)

Finir d'écrire son livre et ne pas abandonner

Sophie Gauthier

Sophie Gauthier vous apprend à écrire et à vivre de vos écrits. Articles, livres, romans, pages de vente : découvrez comment rédiger et devenir un pro de la plume !

Vous aimerez aussi...

16 réponses

  1. Anne dit :

    Ah cette petite squatteuse de frustration ! Je la connais bien moi aussi. Je sens même parfois qu’elle souhaite me contraindre jusqu’à m’empêcher de tourner en rond… heureusement que je sais que c’est elle qui ouvre la voie à la Muse Je suis d’accord avec toi, Sophie : laissons le temps aux petits ouvriers de faire leur nid

  2. Marie Jeanne Malfois dit :

    Bonjour Sophie,
    merci pour ces super encouragements ! j’en avais bien besoin
    Joyeuses Pâques même en confinement on peut faire la fête
    MJ

  3. Soso dit :

    Ce texte m’a donné envie de travailler à nouveau sur un livre ! Mais je ne sais pas si je vais trouver le temps… Je ferais de mon mieux ! J’ai bien aimé l’histoire avec le système nerveux sympathique 😉 Merci beaucoup !

  4. Mareva dit :

    Bon et bien je crois que l’appel de l’écriture a sonné. Ding ding dong! Allez, bim, j’me lance !
    (PS : Penses-tu reprendre les blogs un jour ?) Bisous, Mareva

  5. Melanora dit :

    Chère Sophie, comment fais-tu pour m’envoyer tes précieux conseils aux moments exacts où j’en ai le plus besoin 😉 ?! En pleine écriture de mon roman pour un concours, je me laisse encore gagner ces horribles instants de procrastination et de doute, alors que le temps presse… Grrr ! Du coup, tu me fournis le haut-parleur pour remettre tous les braves ouvriers de mon petit cerveau au boulot, un énorme Merci !!

  6. Marie Jeanne Malfois dit :

    Mille mercis pour nous remonter le moral. On va devoir suivre ce proverbe
    « ne perds jamais espoir
    lorsque le soleil se couche
    les étoiles se lèvent »
    On ne sera peut-être pas des étoiles..mais au moins en travaillant on y verra un peu plus clair

    Bon confinement et Hauts les coeurs
    Marie Jeanne

  7. Stephane dit :

    Merci pour ce texte aussi efficace qu’un miroir pour se regarder en face. Il fait réfléchir. Pilule bleue ou la pilule rouge ? Merci de nous tenir éveillés…
    Et j’ai bien hâte de lire ton prochain roman, c’est pour quand ?

  8. Anne Bonnier dit :

    Chouette article: il faut se le répéter régulièrement, mais c’est vrai, pas de secret sinon la persévérance. J’aime beaucoup ta métaphore des ouvriers du cerveau, je vais me la coller dans la mémoire! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.