37 techniques pour enfin écrire un livre

Comment écrire un livre quand on ne sait pas par où commencer ?

Écrire un livre : article comment écrire un livre en 37 techniques

Sophie Gauthier

Sophie Gauthier vous apprend à écrire et à vivre de vos écrits. Articles, livres, romans, pages de vente : découvrez comment rédiger et devenir un pro de la plume !

Vous aimerez aussi...

172 réponses

  1. Un super article très complet. Merci pour tous ces précieux conseils

  2. Charlotte dit :

    Bonjour Sophie, bonjour à tous… Merci Sophie pour tes articles, et notamment celui-ci, qui donne beaucoup de repères. Je reviens juste sur la question des logiciels. Je ne suis pas encore au RSA mais pas loin, alors je fais un peu attention 😉 J’aimerais en savoir plus : j’ai téléchargé Evernote (version Mac). Quelle(s) différence(s) avec Scrinever, qu’est-ce qu’apporte de plus ce dernier ? Par ailleurs, j’ai également LibreOffice, version libre du Pack Office et qui possède un “navigateur” plus ou moins équivalent du mode Plan de Word. J’ai vu que pour qu’on te soumette à avis un pitch, il fallait te le fournir en .doc. Pas en .docx ? LibreOffice et Pages permettent d’exporter (plus ou moins bien) en .docx et non en .doc. Cela supposerait d’acheter MS Office ??? Enfin, en logiciels mindmap, tu conseilles Scapple ou Coggle ? Qu’est-ce qu’ils apportent de plus que les équivalents libre de droits ? Merci d’avance pour ta réponse 😉
    Je précise que comme je me suis inscrite à ta formation Pack Ecrivain, derrière mes questions, il y a celle de tes exigences : s’il faut avoir tous ces logiciels et lesquels en priorité… Merci 😉

    • Hello Charlotte,

      Pour Evernote, je te recommande de lire mon article détaillé “méthode super evernote”, qui t’explique tout. Dans l’article ci-dessus, tu as un lien pour télécharger mon tutoriel gratuit pour Scrivener. Tu peux télécharger la version d’essai gratuite sur leur site, en lien aussi ci-dessus.
      Pour les pitchs, puisque tu es membre des formations, je te recommande de lire la page de présentation de la formation Du rêve au roman, je ne fais qu’un seul type de relecture, payant, réservé aux membres.
      Et sinon, lorsque tu as des questions sur les cours, tu peux le faire dans les commentaires directement sous les cours des formations.
      Coggle est gratuit, Scapple est payant, avec plus de fonctions, mais Coggle reste très bien pour faire un mindmap simple.
      Pour finir, je n’ai aucune exigence, tu fais ce que bon te semble. 🙂
      Belle journée et bonne écriture !

  3. Jessica Charron dit :

    Bonjour Sophie! Votre page est tout à fait ce dont j’avais besoin ce matin pour me lancer! Merci beaucoup, j’y reviendrai piger des trucs et des sourires pour me motiver.

  4. Jade dit :

    Bonjour Sophie, je suis sur en train de me lancer pour faire le grand saut et vivre de mes écrits, que ce soit à travers la publication de livres auto-édités ou avec maison d’édition, d’articles en ligne, de courtes histoires ou de traductions. Et au niveau fiscal et législatif je suis complètement paumée, c’est vraiment un truc qui me passionne pas du tout et qui me donne l nausée :):):) Quel statut ou autre as-tu choisis ou qu’est ce que tu conseillerai? Merci d’avance! Belle journée, Jade

    • Hello Jade,

      Je suis auto-entrepreneur et comme je ne vise pas les très gros chiffres d’affaire, mais juste de quoi vivre confortablement, cela me suffit. Et ça évite la nausée (je suis moi-même administrationophobe). Belle journée.

  5. Phil dit :

    Merci pour tous ces bons conseils !

  6. yann dit :

    Bonjour ,
    file la pêche et est tres encourageant merci !

  7. Ndimby dit :

    Bonjour ce sont des bons technique pour écrire un livre
    ces techniques m’ont aidé à écrire mon premier roman .
    Merci et à bientot sur d’autres artictes

  8. gontrand dit :

    Merci beaucoup pour ces information,
    j’ai également trouvé ceci sur le web et j’espère pouvoir vous aidez avec
    bonne continuation et continuée comme vous le faite déjà c’est super.

  9. Albertine dit :

    Merci Coach j’en relirai encore et encore…
    Il ya 3ans j’ai commencé la rédaction de mon livre et sans raison j’ai fait un stop je suis maintenant motivé et déterminé

  10. Laurent dit :

    Cet article est vraiment bien il donne vraiment une structure pour celui qui part de zero. Il ne reste plus qu’à se lancer merci pour tout.

  11. Prince Brayan dit :

    Bonsoir !

    Je vous remercie pour vos conseils et astuces à pouvoir écrire des livres , j’avoue qu’ils sont vraiment instructives et je compte bien aller m’aventuré dans mon travail d’écriture que j’ai eu vraiment beaucoup de problèmes à commencer .

    Merci!!

  12. RABO dit :

    Merci infiniment mon coach!Guide très intéressant

  13. Gassama dit :

    Je rejoins parfaitement l’avis des uns et des autres

  14. Gassama dit :

    Merci madame j’aimerais axé mon intervention sur comment faire pour recevoir les cours et est-ce que cela a un coût. Mais il faut noter que ces conseils sont splendides et nous aident à encore aimer ce métier mais aussi deviennent un jallon nous permettant de nous améliorer et de nous excéder

  15. Marielle Riva dit :

    Bonjour Sophie,

    Une question pas très, mais quand même, en même temps, j’ai pas encore visité toutes les pièces du blog, mais tu as une pièce style bibliothèque où tu recommandes des livres à lire (j’ai vu que tu en citais quelques uns dans tes articles), histoire d’enrichir ma culture (je dois avouer que j’ai arrêté de lire au lycée, trop blasée par les lectures imposées pour le bac) et que donc aujourd’hui je suis redevenue une novice en la matière. Et que sincèrement, bah si je rentre dans une librairie, je serais bien en peine de faire un choix éclairé même en lisant la 4è me de couverture. Bref une brêle.

    Merci pour ta commissération. (Pas vérifié si ça faisait partie de ces entubés de clichés, désolée)

    • Bonjour Marielle,

      Quelle est ta question du coup ?

      • Marielle Riva dit :

        As tu des bouquins à me conseiller (déjà pour me faire comprendre visiblement), dans un de tes articles tu conseilles de lire et lire encore, mais sincèrement, j’ai toujours du mal à faire des choix intéressants qui sortent des sentiers battus. Pas spécialement envie de lire les fameux classiques de la littérature.

      • Hello Marielle,

        Il faut réfléchir comme ceci : tu ne regardes pas des films qu’il “faut regarder”, ni n’écoutes de musique qu’il “faut écouter”. Tu consommes ce qui te plaît n’est-ce pas ? Alors fais de même avec les livres. Choisis des histoires, des sujets qui t’attirent. Ne te force surtout pas à lire quelque chose qui n’est pas ton style, car tu n’écriras jamais quelque chose qui n’est pas ton style non plus ! 🙂

      • Will dit :

        “Ne te force” prend un S ?

      • Non effectivement, merci Will.

  16. kociszewski Alexis dit :

    Merci pour l’article Sophie. J’avais une question concernant l’appartement en Grèce. y es-tu allé ? Le coin est-il simpa ?

  17. AKERMI dit :

    c’est vraiment un article que j’ai adoré beaucoup, il est très explicite est montre le détail que j’ai pas trouvé ailleur. j’ai bénificier de tas de chose dans l’article qui ma aider à résoudre des contraint rencontrer lors de l’ ecriture. merci infiniment

  18. Diawara Mahamadou dit :

    C’est vraiment sans doute les meilleures techniques pour écrire un livre

  19. Pauline dit :

    Merci beaucoup de partager ces précieux conseils ! Ces derniers vont beaucoup m’aider dans ma nouvelle démarche qui jusque là avait un peu de mal à aboutir.

  20. France Clermont dit :

    Bonjour Sophie, je suis heureuse qu’internet m’ait permis de te connaître. Je désire depuis bien des années écrire ce livre, ce matin suite à un événement et grâce aux encouragements de mon amoureux qui est déjà une victime bienheureuse de ma plume car je dois avouer que l’inconnu nous tétanise, j’ai recherché sur le web: Par quoi commencer pour écrire un livre, et c’est ton article qui m’a séduit car je le trouve simple, instructif et honnête. Je te remercie de ta générosité et pour ce coup de pouce à mon envol vers l’écriture de mon projet qui, comme je le souhaite, aidera une certaine catégorie de gens dans leur quotidien en dédramatisant des situations et en humour. Bien humblement, France, écrivaine naissante.

  21. Talmant dit :

    Article admirable. Merci pour l’inspiration, maintenant au boulot!
    J’ouvre ma chaîne YouTube pour me motiver!

  22. Ekamou Alex dit :

    Plus maintenant je doute pourtant je suis sur la bonne voix je me mets au travail

  23. CLEMENCE CHRISTOPHE dit :

    Ouaouh, Merci! Que de bons conseils.
    Je rêve d’écrire un roman autobiographique.
    Je ne suis pas trop informatique pour le logiciel de création de livre, mais peut-être un frein à lever, qui me fera acquérir de nouvelles compétences.
    D’autres conseils pour trouver un titre?
    Bien amicalement

  24. JASMIN JOCELYN Gedemie dit :

    Bonsoir, je suis Jasmin Jocelyn Gedemie
    Je viens de lire les consigne pour ecrire un livre, et je vais me lancer en respectant les consigne. Et je suis ravie. De faire partir de ses groupes. Merci

  25. Jean-Paul OLIVEIRA dit :

    Bonsoir Sophie,
    Sympa tes articles… j’ai tout lu et j’ai rien compris (lol)… moi aussi je sais déconner!
    Blague mise à part, tes conseils sur l’écriture et tout particulièrement sur le style m’on bien aidé.
    Le coup de la bougie et de l’encens.. c’est fait et c’est pas con!! ca marche bien.
    Demain debout 4h (je commence ma journée de boulot à 6h) et je vais balancer quelques mots sur evernote pendant 1h, pour voir ce que ça va donner…
    Te tiendrai au courant. Encore merci et bonne continuation

  26. Sabrina dit :

    Vraiment sa ma beaucoup aider merci et bravo !!

  27. Natacha dit :

    Merci pour toutes ces informations! J’aime particulièrement l’idée du mindmap qui permet de visualiser le projet dans sa globalité.

  28. Moeeyra dit :

    Merci,
    Tu m’as remotivé. Il fallait que je tombe sur ton article et que je commence à lire les premières phrases pour que déjà, l’envie de recommencer à ecrire ce fasse ressentir.
    Tu donnes beaucoup de conseils et ils sont très complets. Ce qui aide beaucoup.
    Alors je ne pouvais pas lire ton article sans te laisser un commentaire te remerciant.

  29. Morga dit :

    Wow, merci merci !
    Ton article est super ! Merci beaucoup !

  30. J’ai toujours rêvé d’écrire un livre, sans jamais forcément me lancer. Cette nuit, après avoir fait un rêve, je me suis dit en me réveillant que ça pourrait être une super histoire. Merci pour cet article qui me donne plein d’idées et d’astuces sur coucher ce rêve sur papier !

  31. Océane dit :

    Bonjour, je me demander si par exemple j’envoie mon roman à un éditeur et qu’il y a pleins de fautes d’orthographe, que va dire l’éditeur. Et sinon comment pourrais je modifié mes fautes d’orthographe.

    • Clarisse dit :

      Les fautes d’orthographe peuvent être facilement éliminatoires pour un éditeur. L’histoire peut être excellente, un éditeur ne lira pas plus que les premières pages s’il est enseveli sous les fautes.
      Pour essayer d’y pallier au maximum, le mieux est de trouver un.e correcteur.trice, soit parmi ton entourage, soit sur internet, pour te relire et t’aider à corriger tes fautes.

  32. Meyeme dit :

    Très bel article et surtout bourré d´information.
    Je te remercie pour ton travail et le partage.

  33. Brice dit :

    Merci pour ces conseils et pistes super intéressantes mais par contre que tu oses dire que Bernard Werber n’a pas de talent…. Je pense que tu n’as pas suffisamment lu ses œuvres pour tomber sur une conclusion aussi ingrate à son égard. Bonne soirée à toi.

  34. Danielle dit :

    Bonjour
    Je viens de me délecter de cette lecture très constructive, cela fait 30 ans que je migeote d’écrire, sur des sujets qui me sont personnels, s’y prendre et se décider, c’est une autre histoire.
    J’avoue que cette lecture m’a bien enrichie.
    C’est le grand merci pour cet encouragement.
    J’aimerai rester en contact, si vous le voulez bien.
    Bonne soirée et bonne nuit, et à bientôt
    Dan

  35. Voila un article bien détaillé. Je ne l’avais pas consulté, avant d’écrire mon livre car plus récent. Je dois avoué qu’il est vraiment complet. Certes le fait de le lire ne fera pas tout le travail. Mais c’est un bon support pour envisager l’écriture d’un livre. Pour le côté pratique, si cela intéresse certains sur le site jmebouge , mon livre pourra vous aider.

  36. Hoferlin Florence dit :

    Bonjour. Un très grand merci pour votre générosité quant au partage de votre expérience. Il est bon de voir qu’à notre époque, certains conseils sont encore donnés gracieusement. J’ai besoin d’aide et je ne sais à quel Saint me vouer. Cela fait 3 ans que j’écris spontanément, il y en a des pages… Ce fut pour moi un vrai exutoire mais aujourd’hui, alors que je voudrais partager mon expérience, je ne parviens pas à me relire, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Bien que le but au départ n’était pas d’écrire un livre, cette idée à pourtant vite germé dans ma tête. Il fallait que tout cela aie un sens. J’y pense jour et nuit mais ne sais comment m’y prendre, consciente qu’il faille tout retravailler. J’ai pensé faire lire mes écrits à une amie, mais tout cela est tellement personnel, ne sachant plus moi-même par quels délires je dois être passée. Tant de phrases écrites dans la haine et la colère, tant de révélations intimes. Mon désir, dans un premier temps, serait d’avoir un avis objectif et surtout, impartial. Savoir si cela vaut la peine que je m’accroche et tente de réaliser mon rêve. J’ai beaucoup de mal avec les contacts virtuels, je préfère le face à face. Où pourrais-je rencontrer ou entrer en contact avec un lecteur? Une personne capable de me juger (je n’ai pas peur, je suis blindée), de m’aider à rendre tout ce charabia un temps soit peu cohérent. Merci. Florence.

    • Gilles dit :

      Bonjour Florence,
      Ne voyant aucune date dans les commentaires, je ne sais de quel siècle il date mais j’aimerais prendre contact avec vous concernant votre projet si cela est toujours d’actualité.
      Je n’aspire qu’à vivre une expérience humaine enrichissante fondée sur le partage et visant à accomplir quelque chose.
      J’aime parler de tout sujet librement et je ne suis pas vite choqué non plus, aucune crainte concernant vos écrits avec moi 🙂
      Dans l’attente de votre réponse, je vous transmets toute la force possible pour concrétiser vos projets.

      Super article, merci pour toutes ces pistes et détails

  37. Anne dit :

    Merci! Très bien fait et très bien écrit votre blog, bienveillant en plus!
    Y’a plus qu’à…

  38. Kouka dit :

    Hahaha ! Et pourquoi pas ?
    Allons-y, et si je suis un jour un minimum connu, je viendrais vous remercier comme il se doit.

    Pour le moment, donc, souhaitons-nous bonne chance ! ^.^

  39. Freja dit :

    Je pense qu’écrire un livre c’est aussi une question de finir le livre. J’ai toujours eu un problème pour terminé le roman que j’avais commencé car je ne voulais tout simplement pas qu’il soit terminé. Je tremblais rien qu’à l’idée du mot fin, comme si après ce livre, je ne savais pas ce qu’allait devenir ma vie et qu’elle allait s’écrouler. Aujourd’hui quelque chose à changé je me sens différente, mature ? Non je ne crois pas, mais je veux passer à autre chose. Je veux m’engager dans d’autres horizon et avoir se livre encore sur la conscience me donne l’impression d’être encore une enfant et si oui comment me faire comprendre dans un monde d’adulte ? Je veux juste clore une page de ma vie (enfin ici plutôt un roman) et passer à autre chose. Je verrais bien quoi après.

  40. Bertrand dit :

    Bonjour Sophie,
    Un grand merci pour ta pétillance, quand les idées fusent et se précipitent pour nous apparaître comme les dernières des révélations, enfin celles qui suffiraient à expliquer la seule question qui « nous » taraude: Quel est donc le sens de notre vie?! Alors oui, je dis bravo. Tu as certainement réussi à mettre le feu aux poudres de certains de tes admirateurs (dont je fais parti), reste à savoir le résultat des explosions. (1 – je fais une entorse à tes recommandations =(pas de parenthèses) 2 – je déclare un « nous » supposé car en toute modestie je ne sais pas le nombre de personne que cela représente. J’imagine que toi, magnanime, tu seras de la partie, alors va pour le « nous »). C’est important d’expliquer le cheminement d’une pensée, la plupart du temps c’est chiant à lire, mais bon sommes nous là pour être lus ou juste pour exprimer un trop plein d’émotions qui nous habitent? En parlant d’habitation – c’est impressionnant comme tu habites ton stylo, enfin tes doigts en l’occurence si tu tapes sur un clavier. Tes mots, tes phrases et respirations ont du caractère et résonnent aux diapasons de ceux qui te lisent. On sent bien qu’il y a quelque chose derrière, une ossature solide qui respire la sérénité. J’arrête là l’éloge. Sinon voilà, c’est un peu ou j’en suis, une tentative d’écriture fourmillante d’idées, pas toujours bonnes, ni mauvaises, assez souvent confuses d’ou la recherche de cadre et de fil à plomb. Il faut l’admettre, la gent féminine à une longueur d’avance sur nous en ce domaine – je veux parler de la capacité d’organisation. Pour être un peu plus personnel, j’ai aimé par dessus tout saint exupery, le petit prince en particulier. Il m’est arrivé d’imaginer des corolaires, sentiment que la lecture faites influencerait un cours de ma vie. Vers l’age de 18 ans, je passais le brevet de pilote privé et devais satisfaire à 3 navigations solo longues distances avant d’être présenté à l’examen final. Au cours de l’une de ces navigations, je devais longer les pyrénées, atteindre un aéroport, me poser et tamponner mon carnet puis redécoller et rejoindre le terrain d’origine. La météo s’était dégradée sur le retour, les nuages commençaient à bourgeonner mais plus inquiétant, s’étendaient du sol au plafond. Autant dire que traverser la masse nuageuse dans ces conditions aurait été suicidaire (je n’avais pas d’instrument IFR – vol de nuit, et qui plus est n’étais pas formé pour leur utilisation). Je décidai de passer au dessus de la couche. Décision prise eu égard des nombreux crash recensés dans cette zone dites des Baronnies (Piémont Pyrénéen). Me voilà donc au dessus de la couche avec toutefois le sommet du pic du midi de bigorre comme point de mire. Je pris ça comme une aide salutaire et bienveillante. Non non – ce n’est pas pareil, la bienveillance à la dimension supérieure, elle émane d’un esprit. Bref, c’est à ce moment là que mon VOR (instrument de radionavigation permettant de connaître sa position par triangulation) tombe en rade. Plus de son, plus d’image. L’enchainement de ces nouvelles contrariantes gênera 2 secondes d’adrénaline et quelques gouttes de sueur puis, toute analyse faite, non pas de soucis, tu as ton repère, très physique celui-là, suis le et basta. Et là – au dessus des nuages, je me suis senti seul au monde, savourant seconde après seconde ce sentiment d’extase, de maitrise de soi et de paix universelle. J’ai eu plusieurs autres fois des ressentis similaires, plutôt dans mon enfance, un sentiment d’appartenir à un tout, de faire corps, de comprendre sans questionnement. J’imagine que c’est un peu ce que devait ressentir saint ex, exposant 1000 car le risque était bien supérieur et la solitude bien plus longue. D’une expérience telle peuvent sortir des idées, et j’avoue que j’adore le concept de boite et la proposition d’utiliser l’imaginaire pour accéder à la demande du petit prince. Il n’y aurait que le chat de Schrödinger pour s’en plaindre, enfin ou pas selon le théorème. Haa oui, j’allais oublier – je suis désolé de m’essuyer les pieds aussi longtemps sur ton tapis, bon, j’ai les pieds propres, les récentes heures d’onsen passées du coté de Kyoto les ont décaper façon acide chlorhydrique. Cela fait un autre point de synchronicité, le Japon et Amélie Nothomb. J’admire aussi Amélie Nothomb, sa personnalité, sa fragilité, ses expériences amazoniennes ?! Non, trop peur, moi y en a pas vouloir lâcher trop prise. Je pense que nombre écrivains sont taraudés par leur vécu, source intarissable d’empathie. J’aimerai bien pouvoir lui écrire, tu dis que c’est facile, j’ai pas trouvé l’ouverture.
    Lastly, si je trouve la force et le courage et si la pelote d’idées que je souhaite dérouler fais sens sur un papier alors pourquoi pas tu auras été un déclencheur bienveillant. Il me reste tellement de chose à lui rendre.
    Juste autre chose, il me semble avoir compris en filigrane que tu avais un projet particulier, singulier mais qui te tiens à cœur. Un autre point qui fut le déclencheur de ma bafouille car moi aussi j’embrasse l’espoir d’un projet diffèrent, décalé, celui d’une BD sans dessins, uniquement des dialogues sous un brouillard dense dont le leitmotiv serait: il doit bien exister des livres sans idées alors pourquoi pas des BD sans images? Ce sont juste trois idées qui discutent entre elle de leur conditions d’idées (cachées en l’occurence because brouillard) , je te rassure ça finit bien à la fin, sans trop vendre la mèche, tu sais bien que l’on ne voit bien qu’avec le cœur, et ça on peut le dire aux enfants ‘ref à Pagnol, évidemment.
    Des Bises pour m’avoir lu jusqu’ici. Bertrand.

  41. Missy dit :

    Je suis choquée par votre point 1O. Étant au RSA je peux vous affirmer que se payer ce luxe est impossible ! Cette dernière phrase est inusltante.

    • Bonjour Missy,
      J’ai moi-même été au RSA, et j’ai rencontré plusieurs personnes au RSA. Je sais donc de quoi je parle. Je ne dis pas que vous, Missy, vous pouvez le faire maintenant, dans votre situation (qui n’est pas seulement celle d’être au RSA, peut-être avez-vous des enfants, ou des obligations). Mais il existe beaucoup de personnes au RSA qui vivent dans les pays de l’Est (ou en Asie, etc), et sous-louent leur appartement en France pour survivre. Je ne dis pas que c’est très éthique, mais pour 1 mois ou 2, pour écrire un livre que vous souhaiterez vendre qui plus est, je ne vois pas le problème. Un appart à 240€ par mois, quand le RSA+APL=750€ par mois, il ne devrait y avoir aucun souci. À part si vous avez d’autres soucis, bien-sûr. Mais ça ne concerne plus cet article. Néanmoins, si ce point ne vous convient pas, il reste 36 autres points qui vous suffiront, avec de la volonté et de la passion, à entrevoir un projet de livre. Belle journée !

  42. Maurice Junior dit :

    Salut Sophie moi c’est Maurice camerounais , j’ai 26 ansm j’ai jamais écrit de livre, mais l’idée d’en écrire un me hante depuis des lustres. C’est le cas cette nuit où j’ai perdu le sommeil depuis 3h, j’ai ensuite prit mon téléphone et fait une recherche sur comment écrire puis je suis tombé sur votre article qui, croyez moi vient de me motiver.grâce à votre article je décide de my lancer’. Merci pour tout.

  43. Kouparila patrick dit :

    Bonjour,Mme Sophie Gauthier je suis amoureux de l’ecriture et j’ai vraiment envie d’ecrire,mais une chose est vrai c’est que lorsque je me met a ecrire les idees m’echappe et j’aimerais savoir vos propos sur ce que je doit faire pour me concentre a realiser mon reve merci.

  44. Froment dit :

    Je sais bien que l’article date un peu mais je viens de le lire. En fait je suis très jeune et j’ai un style d’écriture assez particulier on va dire: j’aime tout ce qui fait réfléchir la personne sur la véracité de certain principes. Je viens de me lancer mais j’ai peur de ce que ça va donner… ☺️
    Merci d’avoir écrit cet article, ça m’aide beaucoup ! ❤️

  45. VanessaAl dit :

    Bonsoir, j’ai eu l’idée aujourd’hui de me lancer dans l’écriture et je suis tombée sur tes 37 techniques que j’ai lu et je me suis lancée sur 3pages. J’ai donc écrit mes trois premières pages grâce à la motivation que me tu m’as transmise à l’aide de tes conseils. Je te remercie pour ça.
    Vanessa

  46. Wilmart Axel dit :

    Bonjour, quel logiciel de mind map utilises-tu ?

  47. Wilmart Axel dit :

    Bonjour et merci pour cet article. Je l’ai trouvé très inspirant.
    Est-ce qu’un logiciel d’écriture est vraiment indispensable ? Si oui, à l’heure actuelle est ce que Scrivener est toujours au dessus du lot? Ou bien Scribook est tout à fait valable?
    Je vous remercie,

    • Hello Axel, Je ne connais pas Scribook ! Scrivener reste mon joujou fétiche (ce qui explique aussi que je n’aie pas la tentation d’aller voir ailleurs)…

      • Wilmart Axel dit :

        Merci de ta réponse rapide ! Je vais essayer de maîtriser Scrivener car il m’a l’air bien pratique pour mon cerveau cartésien ^^
        J’ai encore une question (oui je suis chiant) : est-ce une bonne idée de commencer par rédiger des nouvelles avant de s’attaquer à l’écriture d’un plus gros roman ?

      • Il n’y a pas vraiment de règles. Fais comme tu veux ! Tu verras bien de toutes façons dans quoi tu te sens à l’aise.

  48. reinde de maison dit :

    Bravo pour toutes ces infos, je voudrais mettre SOUS forme de roman une histoire personnelle, j ai bien prévu de modifer les personnages mais le lieu qui va rythmer et faire évoluer ce roman est atypique et l’activité qu’on y pratique (sport) aussi
    il fait parti de la fondation du roman, comment faire pour que ces personnes AVEC QUI j ai partagé cette étrange histoire qui m’a conduit à une dépression, ne s’y reconnaissent pas, je vais biensur changer l’identité, éventuellement changer l’homme
    par une femme. Je ne peux pas changer le sport, puisque je veux vraiment le détailler
    et redonner toutes les sensations ressenties, comment me sortir de l’impasse surtout
    que cette histoire s’est très mal terminée Il y a certainement un risque de poursuite quand on raconte la vie cachée d’une personne même si on la transforme beaucoup les similitudes peuvent elles nous porter préjudice ?? merci pour votre réponse .

    • Bonjour, vous n’avez pas le droit de citer de noms, et vous n’avez pas le droit de situer les personnes si précisément qu’il va être évident qu’il s’agit d’elle, par exemple : “le président de l’association BasketNantes” (vrai nom d’association), ou encore “le boucher de la rue St Honoré” (il n’y a qu’un boucher, c’est donc forcément lui).

      Dans le roman “Le diable s’habille en Prada”, le magazine “Vogue” devient “Runway” et Anna Wintour devient “Miranda Prestley”, pas de soucis au niveau légal. 🙂

  49. LOPEZ dit :

    Je souhaite intégrer dans mon roman [d’amour], une période de temps (10 à 12 ans) entre un chapitre et le suivant. Ce temps représente la durée d’évolution de l’héroïne, avant après…
    Comment écrire le début du nouveau chapitre ?
    Merci pour votre réponse !
    J.L.L.

    • Hello Jean,

      Tu pourrais faire une description d’un élément qui a vieilli, ou qui donne l’indication que le temps a passé. Par exemple si ton héros avait 20 ans, tu peux décrire la fête d’anniversaire et le fait qu’il souffle sur les 30 bougies. Ou encore parler du fait qu’il se regarde dans le miroir et voit une ride, ou parler d’un building qui vient d’être détruit, etc…

  50. tagada dit :

    Bonjour,
    J’ai trouvé votre article fort sympathique et plein de bons conseils.

    Pour ma part, j’ai toujours eu de l’imagination mais jamais je n’aurais pensé mettre un jour, sur papier, mes idées.
    Il y a un an et demi, j’étais hantée par une histoire, j’en rêvais même la nuit et cela m’a créé des insomnies. Il fallait à tout prix que je l’écrive pour m’en libérer. Pendant six mois, j’ai résisté ne sachant par quel bout commencer et puis, un soir, j’ai ouvert mon ordinateur et j’ai commencé à taper, taper et les mots sont venus tout seuls. En quelques mois, je faisais trois pages par soir, j’ai écrit un roman.Bon, le truc banal, une histoire d’amour et je suis toujours dessus, je le corrige sans cesse, n’étant pas satisfaite de certains passage. Puis, j’ai écrit la suite de l’histoire car il y en a une! Et de nouveau, un nouveau roman. Je suis actuellement sur une autre suite, qui est presque terminée et je réfléchis à une nouvelle histoire, qui reste pour l’instant dans un coin de ma tête.

    Ecrire permet de s’évader du quotidien et du stress.
    Il ne faut pas hésiter à écrire. Cela permet aussi d’améliorer sa rédaction, son orthographe et de redécouvrir certains mots de langue française, qui étaient un peu oubliés.
    J’ai beaucoup aimé le conseil” lisez un truc nul”, il m’a bien fait rire car c’est ce que j’ai pensé de l’un des derniers livres de Musso. Désolée pour les fans!!

    Merci encore pour ces précieux conseils.

  51. Votre article est plein de bon conseils et cela va me donner plein d’idées pour développer mon site internet d’écriture en ligne.

    N’hésitez pas à y faire un petit tour pour me donner votre avis 🙂

  52. Abderrahim dit :

    Merci de cet article très riche en informations intéressantes, et en belles et amusantes choses. Félicitations !
    Mais, j’ai deux remarques :

    1. Pour l’image qui a accompagné le point 31 (lisez un truc nul), je pense qu’il est bien de la changer. En effet, même si cette image décrit bien la situation, mais elle n’est pas belle à voir.

    2. Pour le point 3 (faire un mindmap), le pauvre était forcé à se prostituer. Pour moi, je pense qu’il est mieux d’éviter dans vos écritures les champs comme “se prostituer”. En effet, lorsqu’on est devant une personne qu’on respecte, en général nous évitons de dire tels mots et lorsqu’il est nécessaire, on essaye de transmettre le message autrement. Je suis sûr que vous respectiez vos lecteurs et je vous invite à penser à ce point.

    Je répète que ma lecture de votre blog était enrichissante et plaisante pour moi. Merci et félicitation encore une fois !

  53. ChrystalJones dit :

    A mon humble avis, le plus important est d’écrire pour soi. Au Diable les autres, sinon tu n’avances pas. Égoïste certes, mais tellement efficace.
    Maintenant, si tu dois publier ton oeuvre, évite d’écrire comme tu parles, les fautes et les répétitions.
    Pour le reste, c’est une question de chance et de sujet!
    Perso, je n’ai jamais fait de pub pour mes romans, et tout roule comme sur des roulettes!
    Ciji

  54. Lucy.B dit :

    Merci beaucoup pour tout ces conseils. Personnellement, j’aimerais pouvoir m’isoler ne serait-ce qu’un mois, cependant étant encore étudiante, je ne peux pas me permettre :’)
    Le problème que j’ai, c’est que je commence à écrire quelque chose, mais ce début n’aboutit à rien, et ne constitueras jamais une histoire. De plus, je n’arrive jamais à trouver un titre, c’est fatiguant. Ça m’énerve parce que ces problèmes là m’empêchent d’écrire.
    J’espère qu’avec vos conseils j’arriverais à aboutir à un livre

    • Salut Lucy,

      J’aurais aimé savoir ceci en tant qu’étudiante : la vie ne va pas attendre que tu aies grandi. Tu peux te lancer dès maintenant. Ne te demande pas “si” tu peux t’isoler, demande-toi “comment” tu peux le faire. Il faut aussi avoir un objectif unique : en se focalisant, tu parviendras à ce que tu désires, alors qu’en divisant, tu n’aboutiras à pas grand chose. Comme un arbre, tu commences par un tronc unique, et après cela donnera plein de branches et de fruits. Bon courage.

  55. pathé dit :

    Merci pour vos conseils, dans mon cas je suis hanté par une histoire depuis mes 7 ans. mais je sais pas du tout l’écrire, pourtant de-fois je vois même des image dans ma tête de cette histoire.Je suis née dans la violence de bande, on nous a appris à tuer, à faire des crimes,j’ai la chance d’avoir quitter cette zone.

    A être dans des zones ou il y’a aucune violence, j’ai eu la chance de faire des études, je suis cadre et passionné et travail dans l’informatique en tant qu’ingénieur.Mes amis qui y sont resté non aucune formation et leur souci en tête c’est l’immigration clandestine vers l’Europe.J’en ai perdu tous quasiment.

    Ceux qui sont restés encore dans cette zone sont toujours dans l’ignorance et dans l’oubli.Aucune éducation à part la violence.Ils sont utilisés par les politiques comme bouclier anti émeutes..Beaucoup y perdent la vie à chaque fois il y’a une révolution dans mon pays.Je souhaiterais raconté dans un livre toute la souffrance que nous avions connu et que l’éducation pour tous pourrait freiner à cette immigration massive afin que les personnes soient informé du risque qu’ils en courent.

    Merci pour vos détails,en vous lisant je retrouve le courage de m’engager dans cette aventure.

  56. rose dit :

    Salut,

    Plus tard, je voudrais être écrivaine. Tes conseils m’ont donné des idées pour mon roman “Vampire love”. Encore merci.

  57. Chanez dit :

    J’ai plus qu’adoré ton article, tes conseils valent de l’or croit moi j’ai hâte de les appliquer, j’écris beaucoup notamment pour évacuer le stress ou juste vider mon sac lorsque ça ne va pas. Enfin bref, tu m’as donné plus de raison de croire en l’art de l’écrit, je suis persuadée que ce n’est pas perdu pour moi même si je n’intègre pas tel ou tel université de lettre, je peux m’en sortir ça n’en tient qu’à moi. Mille merci!

  58. mina dit :

    bon alors voila j’ai 13 ans et en permanence g commencer a ecrire une histoire j’etait a fond dedans…mais sa a sonner alors je me suis dit que des que je serais chez moi mais je me suis rendu compte que j’avait la tonne de devoirs.Et le lendemain matin plus AUCUNE inspiration pour continuer!!!

    • Bonjour Mina,

      Fais lire ceci à tes parents :

      Votre fille a envie de travailler sur un projet d’écriture: envie de travailler, comprenez-vous ? Quel prof peut se vanter de motiver ses élèves au point qu’ils aient envie de travailler ? L’école tue les enfants, je n’ai rien appris à l’école. Laissez votre fille travailler sur ses projets d’écriture, et ôtez-lui un poids : l’obligation de faire ses devoirs. La réalité de la vie, n’est pas le bac, l’université et l’emploi salarié, c’est l’entreprenariat. Je gagne ma vie depuis 8 ans sur le web, si j’avais écouté mes profs et mes parents, j’aurais un job que je n’aime pas. Je travaille chaque jour, pour gagner ma vie, c’est ma motivation et mon envie d’écrire qui me donne le courage de me lever chaque jour et de réaliser mes projets : laissez à votre fille la chance de faire de même.

      Bon courage Mina.

  59. yorly dit :

    Merci pour vos conseils, dans mon cas je suis hanté par une histoire depuis mes 16. mais je sais pas du tout l’écrire, pourtant de-fois je vois même des image dans ma tete de cette histoire . Comment faire svp? Je sais pas écrire.

    • Vous trouverez de très nombreuses ressources sur ce blog, bon courage !

    • Julien dit :

      bonjour, utilise la technique pour se souvenir des rêves. Tu notes les gros détails de l’image, ce qu’elle veut dire pour toi et tu la places dans ton histoire. Tu mettras les verbes et autres trucs difficiles après. J’ai 47 ans et j’essaie de finir un bouquin commencé à 17 ans. J’utilise une technique japonaise anti stress. Je me suis mis à ré écrire avec comme objectif 2 lignes par jour. Bon courage

  60. Lina dit :

    Merci pour ces précieux conseils !!! J’en avais vraiment besoin.
    Je veux écrire un livre (ou un roman ) parlant de ma vie, ce que j’ai vécu.. Une autobiographie, Mais je ne sais pas par où commencer ! Mes idées se bousculent dans ma tête mais sans résultat.
    Merci d’avance

  61. epanouisszement dit :

    Bonjour Sophie,merci de me donner la motivation pour décider à écrire,c’est une thérapie pour moi.
    Merci encore

  62. Barbara dit :

    Génial! Merci pour tes conseils très inspirants !

  63. Lucas dit :

    Merci tu ma enormement aider j’avoue que sa fait longtemps que je veut ecrire mais comme tu le constate mon francais me bloque enormement mais j’ai trouver , ma voisine qui est prof de francais va me relire pour m’aider!!!!

  64. Lirone dit :

    Super article ! J’ai envie d’écrire un livre et je t’avoue que je ne savais pas trop comment commencer. Maintenant, grâce à ton article, j’y vois beaucoup plus clair. J’écris régulièrement déjà sur mon blog mais ce n’est pas la même chose !
    Ce qui est le plus difficile pour le livre (en tout cas mon impression) c’est de garder une trame général, de trouver un concept sympa et d’écrire régulièrement.
    Merci !

  65. KYUNGU MWAMBA dit :

    Bon Sophie Gauthier j’ai lu votre article; jesuis motiver maintenant j’ai un livre en manuscrit mais je ne sais comment où imprimer et publier

  66. Josue Costa Teixeira dit :

    três bien le techniche et três bonn,merci Sophie!!a bientot de bresil!!!le plage et soleil!!!

  67. Pascal dit :

    Bonjour! Je salue votre pétulance, votre à-propos, votre esprit bondissant, votre sujet, votre verbe et vos compléments. Content…

  68. Lauri dit :

    Quand on écrit un livre, il faut aussi penser à la mise en page roman et à la page de couverture.

  69. jordana dit :

    Bonjour, Merci pour cet article. Auriez-vous une recommandation de logiciel d’écriture compatible avec mac. Celui que vous proposer est uniquement pour windows. Merci

  70. mamadou dit :

    je reviens dans 60jours parler de mon livre !

  71. Ouphouet dit :

    Ce guide est d’une simplicité et d’une clarté frappantes. Il est pratique et résume l’essentiel des actions à mener. Bravo.

  72. Ozalee dit :

    Merci Lucie 🙂
    J’ai adoré cet article et je découvre votre blog avec lui. J’ai hâte de découvrir le reste.

    Ici j’ai écris un premier livre mais inspiré…des messages inspirants. Il sera plutôt court (75000 signes avec espace), mais je me dois de le corriger avant de passer par l’auto-édition.

    J’écris depuis très longtemps, mais je n’avais jamais fini de livre, donc cela fait du bien à soi.

    Je prévois de me lancer dans l’écriture d’un roman l’an prochain…et je viens trouver des astuces, une communauté de personnes qui écrivent pour se soutenir dans ce processus 🙂

    Merci donc pour cet espace 🙂

    • Mmmm…qui est donc cette Lucie ? J’aime bien ce prénom, mais c’est pas moi, ou alors dans un univers parallèle. Oui, après réflexion, cela me semble probable, vu le nom de ton blog. Tu t’es sûrement trompée de sortie d’autoroute astrale ! :p

      Bonne chance pour l’écriture de ton roman en tous cas, et merci de ton passage ici.

  73. logiciel de referencement dit :

    ghs tools c’est un suprêmement bon outil pour le positionnement internet où l’on peut
    planifier des taches, qui gère le spintax, les positions sur Google etc…

  74. Bonjour j’ai écris mon premier livre de 32 pages mais je souhaite continuer et j’avais plus trop la motivation car je voudrais en faire un plus long et j’avais moins le temps mais vos conseils m’ont aidé je penses m’y remettre! merci à vous

    • Eh ben 32 pages, c’est déjà pas mal ! C’est difficile de s’y remettre. Perso, je relis d’abord ce que j’ai fait avant de reprendre après un long arrêt. Ça permet de me remettre dans le bain. Bon courage en tout cas !

  75. Lise dit :

    Merci pour ces précieux conseils qui aident à toutes les étapes de création ! J’ai beaucoup apprécié celui sur la confrontation avec les critiques ! Ainsi que celui sur les jeux… De mon côté, ce que j’aime faire, est de noter quelques idées, quelques mots le matin, au réveil, quand l’inspiration et la créativité sont à leur maximum ; puis de les développer le soir, quand je rentre du travail. J’écris alors tout ce qui me passe par la tête. Et le lendemain, je relie et fais le tri… En tout cas, tous les conseils de cette page vont m’être d’une grande aide pour parfaire ma méthode. Merci encore !!!

  76. marie dit :

    bonjour j’ai 15 ans et j’écris un livre intitulé ” de l’amour à la guerre ” cela raconte l’histoire d’une fille en pleine souffrance … seulement voila je ne sais pas comment mis prendre pour avoir un edito. pouvez vous me conseillé? merci d’avance

    • Salut Marie,

      Je ne suis pas vraiment spécialisée dans la recherche d’éditeurs. Personnellement, je pense qu’à part si vous êtes le prochain Goncourt, de vous éditer toute seule et de vendre sur Amazon. Dans tous les cas, rien n’empêche d’envoyer votre manuscrit à des maisons d’éditions. À ce que j’ai entendu dire, ils recherchent sans cesse de bons écrivains et sont prêts à donner leur chance à des débutants…s’ils sont bons. 🙂

  77. LucasBali dit :

    Chers Madame Gauthier,

    Me voilà à 20 ans après d’énormes changements dans ma vie, me sentir prît d’une envie d’écrire si puissante que je ne peux plus résister, je ne savais pas par où commencer alors des recherches sur le net était nécessaire en lisant votre site, j’ai pris mon ordinateur et me suis lancer aujourd’hui et me voilà avec 3 pages et plein d’idées qui me viennent. Un grand grand merci ! Vous pourriez certainement postuler au poste ” muse de l’écriture”. Il serait un grand honneur qu’un jour je puisse vous faire parvenir mon histoire afin que vous me donniez votre avis et vos critiques.
    Je vous souhaite une agréable journée et le bonjour de Bali.

    • Hello Lucas,

      Génial, je suis très contente pour toi. Je ne peux pas vraiment prendre le temps de lire tous les écrits de mes lecteurs, mais si jamais tu le souhaites, on peut le faire dans un coaching personnalisé. N’hésite pas à consulter mes ateliers et à me contacter par mail depuis ma page contact.

      À bientôt !

  78. Thomas dit :

    Bonjour, très intéressant article! C’est l’envie d’écrire qui m’a amené à le lire. J’ai eu “la chance” de lire un roman que j’ai trouvé très moyen et qui m’a fait penser que moi aussi je pourrais écrire un roman et moins mauvais de surcroît!! Tout cela pour dire : comment se fait-il qu’un auteur que beaucoup de personnes considèrent comme mauvais peut rencontrer un si fort succès? Je pense ici à Guillaume Musso que vous avez cité dans votre article. Votre avis me tient à cœur.
    Merci.

    • Salut Thomas,

      Merci pour ton commentaire.

      La technique du best-seller est la suivante : un éditeur sort un livre à des milliers d’exemplaires, paie de très grosses affiches dans les lieux publics, le déclare “best-seller” et tout le monde suit bêtement, en se disant : “puisque tout le monde le lit, je vais me faire mon avis”. Il ne faut pas croire que 50 shades of grey a été réellement apprécié. Il s’agit de snobisme, de suivre tout le monde, bêtement.

      Parfois l’éditeur a bon goût, parfois non. 🙂

      Si tu as la chance de plaire à un éditeur qui misera tout sur toi…Mais beaucoup de choses se font par relations aussi.

      Si tu es un vraiment bon écrivain, tu réussiras, car de nombreux éditeurs attendent les bons, et les diffusent, sans en faire leur “gros cheval de course”, mais il y a les critiques, etc…

      Bon courage !

  79. Morgane Pinon dit :

    Bonjour Sophie !
    Merci beaucoup pour cet article très complet et encourageant ! J’aime beaucoup les petits exercices d’écriture qui peuvent débloquer facilement notre plume…
    Je m’étais amusée à compiler tout ce que j’avais pu apprendre lors d’un atelier d’écriture sur mon blog. Le Lipogramme reste mon préféré 😉

    Merci encore et à bientôt !

    • Salut Morgane,

      Merci pour ton commentaire. Je vais aller voir ton blog si m’a l’air très intéressant.

      J’ai mis ton lien directement sur ton nom, ça évite les problèmes de seo (pour toi comme pour moi).

      À bientôt !

  80. Guitteny dit :

    bonjour, les liens indiqués pour les logiciels scrivener et ApolloPad sont en anglais ! y a t il une version en français ? Merci

    • Hello,

      Apollopad est en anglais, mais Scrivener peut être configuré en Français. Mais le site qui le vend étant anglophone, le lien est en anglais. Il n’existe pas à ce jour, à ma connaissance, d’éditeur francophone de logiciel d’écriture de livre.

      Bon courage (et bonne utilisation de Google translate, au cas où 🙂 )

  81. Amandine dit :

    Bonjour Contentologue,

    Juste merci pour le petit tableau avec le nombre de mots et le nombre de pages par type d’ouvrage. Je trouve ça incroyablement utile quand on est en plein déblocage d’écriture et qu’on cherche à se donner des objectifs. Depuis que je tourne à un quota de mot par jour et avec un objectif de mot final tout va beaucoup mieux !

    Ça vient d’où ces indications de mots par genre ? J’ai été un peu surprise pour la distinction entre nouvelle et histoire courte, il me semble que 15 000 mots ça fait beaucoup pour une nouvelle, ou alors c’est moi qui avait tendance à faire trop court jusqu’ici… ^^

    Je sais bien que c’est à titre indicatif et qu’on n’est pas au mot près pour un genre, mais ça vient d’une quelconque autorité supérieure digne de ce nom ces quotas de mots ? :p

    • Salut Amandine,

      En fait il s’agit de règles décidées par les maisons d’éditions (sauf pour ouvrage didactique, qu’il fallait que je place quelque part, et qui peut avoir le nombre de page qu’on souhaite). Donc si tu souhaites t’auto-éditer, ça n’a effectivement aucune importance. C’est juste pour se fixer un objectif. 🙂

      Merci pour ton commentaire et ton passage ici, à bientôt !

      Sophie

  82. Christophe dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article positif. J’ai écrit un premier livre qui n’était pas très bon et je me suis fait embobiner par une pseudo maison d’édition…le bide. J’en ai écris un deuxième un peu meilleur que j’ai publié via Amazon en version Kindle et là toujours le bide mais plus de lecteurs, j’en ai commencé un troisième qui n’a que quelques chapitres…et je n’ai pas l’énergie pour le continuer. J’avais une autre passion : l’informatique et je me suis mis corps et âme dans mon site depuis 2013 et là pour changer j’ai rencontré un succès car vu que dès le départ j’ai eu très rapidement des retours positifs je me suis accroché…et j’ai dépassé le million de visiteurs…alors que pour mes livres n’ayant bien évidemment aucun retour je n’ai pas persévéré…Bref, merci, je vais suivre certains de vos conseils et me remettre à l’écriture :o)<.

    • Salut Christophe,

      Merci pour ton témoignage. Et bravo pour ta persévérance.

      Je te souhaite bon courage dans ta reprise, il ne faut pas lâcher ! Tiens-nous au courant. À bientôt.

  83. Hoarau Loana dit :

    Merci beaucoup pour ce bel article plein de bons conseils ! Je suis auteure de romans et scénarii, et je me retrouve beaucoup dans tout ce qui est décrit. Par contre, je ne connaissais pas le mindmap pour détailler chaque chapitres. C’est une bonne idée que je vais travailler de suite !

  84. reve dit :

    merci enormement pour cet article qui impulse plus d’ attentions a mes projets d’ecritures. merci pour ces conseils qui guident…

  85. Amelia dit :

    Merci Sophie, tout est parfait. J’ai noté les items qui me parlaient dans mon bujo et y reviendrai quand le moment sera venu (très rapidement je crois) Compte sur moi pour t’envoyer ma production quand elle sera achevée ! Merci encore 😉

  86. Atika dit :

    Un article excellent, boostant et motivant! Il tombe à point nommé ^_^ merci!

  87. Bénédicte dit :

    Bonjour, j’apporte ma pierre aux commentaires avec un clin d’œil humoristique qui me plaît bien et me scotche aussi. Je ne sais pas si vous connaissez ce truc marrant qui trouve un titre automatiquement : http://www.omerpesquer.info/untitre/
    Pas très constructif, mais bon… Un prétexte pour dire que cet article est fort intéressant.
    A bientôt

  88. Marie-Hélène dit :

    Un article plein de bon sens, de réalité, d’humour et réflexion hyper intéressante pour aider à débloquer la plume 🙂 Merci !

  89. Super article, Sophie, toujours bien fouillé et travaillé. J’adore tes exemples de titres !
    Ecrire un livre en ligne, pourquoi pas ?
    Pour ton point 22, prendre le temps de créer, je m’étonne que tu n’aies pas indiqué un des incontournables : – “Ecriture : Mémoires d’un métier” de Stephen King.
    Enfin, je me permets d’indiquer quelques sources fiables pour tout apprenant des techniques d’écriture de fiction 😉
    – « La dramaturgie, les mécanismes du récit » de Yves Lavandier
    – « Anatomie du scénario » de John Truby
    – « Mes secrets d’écrivain » de Elizabeth George

  90. Bel article, et merci pour le lien !

  91. Le fantasy ! J’adorerais avoir le pouvoir d’écrire sur le fantasy avec une touche de Barjavel. Ça donnerait un vampire du futur découvert au fond de l’océan… hum…

  92. Ava dit :

    C’est vraiment super ! une mine d’information !

  93. Christel dit :

    Bonjour Sophie,

    Juste un petit mot pour te (je me permets, je trouve le “tu” plus sympathique, j’espère que tu ne m’en tiendras pas rigueur….) dire que je me régale, à chaque fois de lire tes articles. Il y a très peu de temps que j’ai atterri ici mais c’est un pur délice de mots.
    Merciiiiiii

  94. Sarah dit :

    Super article ! J’y retrouve vraiment les outils qui fonctionnent, tant en terme d’organisation, formations qu’astuces d’écrivain ! Je me forme sur Désir d’écrire, tout en restant fidèle à moi-même, écris tous les jours et bientôt mon livre verra le jour. Article à relire souvent et qui permettra de ne pas me décourager 🙂 MERCI !

  95. Fred dit :

    Excellent, complet et réaliste. Le genre d’articles qui me parle.
    Un grand respect…

  96. Lucie dit :

    Super article. J’adore vraiment tout ce que tu publies. Je me pose la question d’écrire ou non depuis longtemps. Mon blocage à moi ne figure pas vraiment dans ta liste, enfin, je ne crois pas. Ce qui me dérange, c’est la question de la nécessité. Je peux inventer beaucoup de choses, oui, mais pourquoi je le ferais ? Comment rendre une histoire nécessaire, et donc intéressante, pour le lecteur ? J’ai l’impression que ce que je veux exprimer a déjà été dit, et mieux, par d’autres écrivains.
    Sinon le ranch a l’air canon, mais il est en Emilie Romagne pas en Toscane 😛 (bon c’est juste pour chipoter).
    Bravo encore pour ton travail.

    • Salut Lucie,

      Merci beaucoup, ça me fait très plaisir.

      Ton problème est à la fois un manque de confiance (Je suis incapable de faire mieux) et à la fois d’une mauvaise idée de ce que recherche un lecteur (à lire ce qui a déjà été dit, mais mieux dit). Du coup, je te conseille de lire l’article “Comment trouver son style d’écriture” et de chercher à trouver au fond de toi, ton identité d’auteur, et définir ta vision, afin que tu puisses non seulement communiquer quelques chose d’unique, mais aussi ne pas avoir à te comparer qualitativement.

      Et sinon, mince, j’aurais mieux aimé que ça soit en Toscane, ça fait plus rêver. M’enfin bon, je vais devoir corriger cette erreur ! Merci de me l’avoir signalée. 😉 À bientôt !

      • Lucie dit :

        Merci pour ta réponse, je vais lire tes articles. Ton travail est de qualité et précieux.
        Sinon l’Emilie Romagne fait moins rêver juste parce qu’elle est moins connue, c’est un prolongement montagneux de la Toscane, absolument sublime !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.