Guide complet pour lancer sa carrière de rédacteur web (Partie 1/2)

Comment devenir rédacteur web ? Suivez le guide !

devenir rédacteur web

Sophie Gauthier

Sophie Gauthier vous apprend à écrire et à vivre de vos écrits. Articles, livres, romans, pages de vente : découvrez comment rédiger et devenir un pro de la plume !

Vous aimerez aussi...

13 réponses

  1. Melissa dit :

    Merci pour cet article fort instructif!
    J’ai une question sur la spécialisation.
    Dans le cas où on est amené à travailler en freelance avec une entreprise qui sous-traite ce service et propose à ses clients, des entreprises notamment, des articles pour leurs blogs d’entreprise.
    Dans la mesure où les entreprises sont dans des secteurs différents, il s’agit donc d’écrire sur des domaines variés.
    Est-ce un problème quand on est rédactrice web de vouloir ou pouvoir écrire sur des sujets différents?

  2. Lucie dit :

    Salut Sophie. Ton article est dans mes favoris depuis sa sortie, j’ai enfin eu le temps de le lire.
    Je l’ai trouvé très intéressant et il confirme une de mes idées : pour se lancer en rédaction web à 100% il faut du temps ! J’en rêve un peu (un peu car j’aime bien mon boulot) mais pour l’instant je ne vois pas à l’horizon une plage de temps libre pour me poser et réflechir vraiment à ce que je peux faire. Cependant, lire ta formation est un premier pas.
    Ma question concerne le site et le blog que tu mentionnes comme indispensable. Je suis auteure d’un blog pour lequel j’ai acquis un domaine récemment. Les thématiques sur lesquelles j’écris sont très proches de celles pour lesquelles je pense me spécialiser si je franchis le pas. Alors, me conseilles-tu de créer un autre site centré sur moi en tant que rédactrice ? Ou simplement d’adapter ma page à propos, d’ajouter mes tarifs et services sur le blog que je gère déjà ?
    Merci pour ton travail très intéressant (et drôle !)

    • Salut Lucie !

      Oui, prendre du temps pour soi, ça doit se programmer. Pourquoi ne profiterais-tu pas de tes prochaines vacances pour réfléchir un peu ?

      Alors, pour ta question, tout dépend de ta popularité sur ce fameux blog en tant qu’auteur. Si tu y es particulièrement admirée pour ta plume, ça vaut le coup de lancer ton service, en mode « Tu veux des textes aussi géniaux pour ton propre blog ? » Mais sinon, il vaut mieux un blog spécialisé oui.

      Merci encore pour ton commentaire et tes compliments, à bientôt !

  3. Caloo dit :

    Bonjour,
    Je découvre ton site et j’adore !
    Je suis justement en train de me renseigner pour me mettre en AE, car un client (je travaille sur les plateformes) veut me donner quelques missions mieux payées (c’est louche, non ? MDR), mais il veut que je sois freelance.
    Tu n’as pas parlé du souci de la mutuelle ! En AE, je perds le bénéfice de la mutuelle de mon mari et je dois donc en payer une…
    Donc, entre CFE (dont je ne connais pas le montant dans ma commune), charges, mutuelle, je ne suis pas sûre de mon fait ! C’est ballot et pas encourageant !
    Bonne continuation

  4. Ava Amara dit :

    Bonjour,
    De nombreux rédacteurs sont des web-portés CAD qu’ils travaillent de manière indépendante sous statut cadre auprès d’une entreprise de portage salarial. C’est une formule très souple pour tester ses compétences sans prises de risques inutiles. C’est étonnant d’avoir omis cette possibilité. Je vous engage à « creuser » cette possibilité qui séduit de + en + d’intervenants dans le web digital. Cordialement.

    • Hello Ava,

      Je connais le portage salarial, mais je n’ai jamais rencontré de rédacteurs qui travaillent sous ce statut, c’est pourquoi je n’en ai pas parlé (j’ai surtout entendu parler de personnes qui gagnaient très bien leur vie avoir affaire à ce statut, étant donné qu’il faut payer un pourcentage, peut-être n’est-ce pas l’idéal pour un débutant ?). Je vais me renseigner là-dessus et en parlerai prochainement. Merci pour ton message.

  5. Anthony dit :

    Hello! Je viens de relire ton article qui me donne un étendu de solutions pour devenir indépendant ! Je t’en remercie sincèrement ! A très bientôt
    Je vais lire le 2nd guide de ce pas

  6. Anne-Sophie dit :

    Bonjour Sophie !
    Je n’ai pas encore lu la totalité de l’article, qui cependant a l’air très intéressant et ultra complet.
    J’ai malgré tout déjà une question au sujet du « 2) Se spécialiser ». La logique voudrait qu’effectivement on se spécialise dans ce qu’on aime et ce qu’on connaît « un tantinet ». Oui mais voilà, j’aime plein de choses et je m’intéresse à des tas de choses, je suis curieuse de tout. Comment trouver sa spécialité alors ?

    Merci de m’éclairer.

    • Hello Anne-Sophie,

      Je te conseille de faire une liste de ce que tu aimes. Tu n’es pas curieuse de « tout », mais de plusieurs choses…Rien ne t’empêche de sélectionner la chose que tu préfères, de te spécialiser, puis de te spécialiser sur la suivante, etc…

      Suis mes conseils sur l’écriture du matin pour apprendre à mieux te connaître, et puis…lis la suite de l’article ! 🙂

  7. Pierre-François dit :

    Bonjour Sophie,
    Une première partie très prometteuse pour la suite (mode impatient activé).
    Cependant, il y a quelque chose qui me chagrine, à l’heure actuelle, tout le monde parle de vidéos, de vlog, et que le blogging et le business tel qu’il est aujourd’hui est dépassé. Ce n’est peut-être pas l’endroit pour débattre du blog ou du vlog, mais est-ce que le blog a toujours sa raison d’être (sans compter que niveau SEO ça devient très hard vu la (sur)information sur le Web)?
    Merci,
    PF

    • Salut Pierre-François,

      Merci pour ton commentaire.

      Ce n’est pas parce que le vlog est à la mode que le blog est dépassé. Au contraire, les articles bien écrits confèrent de l’expertise à leur auteur. Le Seo francophone reste encore très accessible au niveau blogging. Lis mon article 7 étapes pour séduire Google et tu sauras tout le référencement d’un blog (ou disons les bonnes bases).

      À bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.