Le guide pour (enfin) vaincre le Syndrome de la page blanche

surmonter le syndrome de la feuille blanche

Julien Organisologue

Julien Gueniat est le fondateur de l’Organisologie et l’auteur du livre “2 heures chrono pour mieux m’organiser". Il aider les managers ambitieux à transformer leur quotidien stressant en environnement serein et productif.

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Super article Julien ! (comme toujours)
    Au passage, un travail pédagogique énorme
    (et un travail de SEO bien ficelé aussi…)

    Alors voici quelques hacks complémentaires pour vaincre ce syndrôme de la page blanche :
    – l’engagement public (par exemple tu écris un email(ou un article) sur un thème en le terminant par indiquer sur quel sera le prochain thème abordé. (avec idéalement une “dead line”)
    – 2 étapes à combiner qui peuvent aussi paraître opposées :
    1 – écrire à l’envie, à l’enthousiasme
    2 – si pas d’envie, ne pas attendre d’avoir envie pour écrire. Et une astuce peut être d’éventuellement détourner le sujet “procrastinatoire” qui nous empêche de commencer à écrire, et le transformer en angle d’attaque pour ton sujet d’écriture (je l’ai utilisé aujourd’hui avec les séries dont je suis devenu accrocs…)
    – Arrêter l’écriture en plein milieu… Rien de plus frustrant, le sujet va vous hanter tant qu’il ne sera pas repris, et le redémarrage n’en sera que plus facile…
    – …

    Voilou,
    A+
    Vincent

    • Julien Organisologue dit :

      Salut Vincent!

      Merci pour ton retour. C’est vrai que l’engagement public (dès que l’on a quelques personnes qui nous suivent) est vraiment un bon moyen. Je l’utilise souvent (mon prochain engagement public: 4 mars sortie d’un guide).

      J’avais pas pensé à arrêter l’écriture en plein milieu. Truc à finir insomniaque 😀

      À +

      • Salut,
        Tu ne crois pas si bien dire…
        La dernière fois que j’ai du arrêter un contenu en plein milieu du processus….
        J’ai du stopper le vendredi soir,
        Et il n’y a pas un instant du week end où je n’avais pas envie de reprendre !
        Jusqu’au lundi soir où j’ai pu enfin reprendre la suite !
        Et enfin me libérer 🙂
        MDR
        A+
        Vincent

  2. Lirone dit :

    Super article et très pertinent Julien ! J’ai beaucoup apprécié ! Je vais essayer à nouveau le challenge 1000 mots par jour. Quand je le faisais de temps en temps, j’avais tendance à écrire sur moi. Je vais définir des thèmes la veilles et voir ce que ça donne.
    Merci !

    • Julien Organisologue dit :

      Salut Lirone! Content de te voir par ici 🙂 Tu connaissais le blog de Sophie? De vraies pépites s’y trouvent 😀

      1000 mots par jour, un minimum pour des types comme nous je pense!

      À très vite.

      • Lirone dit :

        Yes ! Je l’ai découvert il y a quelques mois mais ça faisait un petit moment que je n’y étais pas retourner, donc c’est chouette ! =D

  3. Maivan Lecoq dit :

    Excellent article Julien !
    Perso, ma technique anti-SPB est assez pathétique : elle produit tous ses effets lorsque je dois remettre le texte à 18h30 et qu’il est 16h30. C’est là que mes super-pouvoirs se déchaînent, alimentés par un stress nucléaire. Du coup, je crois que je vais essayer ta méthode, autrement plus épanouissante et constructive. Et je vais suivre ton blog de plus près. Merci !

    • Julien Organisologue dit :

      Salut Maivan!

      Merci pour ton retour! Ahhh la technique du “Pied du mur”. Très fréquente!
      C’est un mode de travail assez répandu 😀

      J’ai un peu traité le concept de procrastination. Je le trouve super intéressant (vu que cela nous concerne tous).

      Curieux de ton retour!

      À très vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.